Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Je pensais être en train de les sauver" : elle tire sur ses enfants dans leur sommeil

logo de Paris Match Paris Match 08.11.2018 Clémentine Rebillat
© DR

Une mère de famille américaine a été arrêtée pour avoir tiré sur ses trois enfants, attaqués dans leur sommeil.

Ses enfants dormaient paisiblement chez eux lorsqu’elle a commis l’irréparable. Une mère de famille américaine habitant dans l’Oklahoma est accusée d’avoir tiré sur ses trois enfants la semaine dernière. Kayson Toliver, âgé de 18 ans, est le premier à avoir reçu une balle dans la tête. Il a été retrouvé mort sur place par les secours. La mère est ensuite entrée dans la chambre de ses deux filles de 16 et 14 ans tirant dans la tête sur la première et au niveau du cou sur la deuxième, rapporte «The State». La plus jeune est la seule à avoir une chance de s’en sortir. Si Kayson est mort sur place, Kloee, l’adolescente de 16 ans, se trouvait encore en état de mort cérébrale. Une fois ses organes donnés, elle devrait être débranchée par les médecins.

La survivante dont le nom n’a pas été révélé dans la presse, a réussi à prendre la fuite jusqu’à la salle de bain, où elle a plus tard convaincu sa mère de se rendre à la police et de lâcher son arme. «Elle lui a parlé. Elle a agi en véritable héroïne en faisant face à quelqu’un qui voulait la tuer», a commenté auprès de «People» le shérif Duston Todd. C’est un ami de Kayson qui a appelé les secours alors qu’il devait passer la soirée chez son ami. «C’est un acte diabolique», a réagi le shérif Todd.

Une longue bataille judiciaire avec son mari

D’après les premiers rapports de police dévoilés par «People», la mère a expliqué aux enquêteurs ne pas savoir pourquoi elle avait tiré sur ses enfants. Plus tard, elle a changé de version en expliquant qu’elle pensait les protéger de son ex-mari en commettant cet acte. Elle a assuré que l’homme était abusif et l’a accusé de différents actes criminels. «Je pensais être en train de les sauver», a-t-elle lancé. Les papiers du divorce montrent en effet qu’une longue et pénible bataille judiciaire a eu lieu depuis 2016 pour la garde des enfants. La mère avait même demandé un ordre de restriction à l’encontre de son ex qu’elle accusait de vouloir la tuer.

De son côté, le père demandait la garde en affirmant que la mère abusait psychologiquement de leurs enfants et mentait à son sujet. Il avait également indiqué qu’elle souffrait de troubles mentaux. Le divorce n’était pas encore finalisé au moment des meurtres, croit savoir «People». Selon ce qu’elle a raconté à la police, la mère voulait tuer ses enfants avant de se suicider. «Mais sa fille l’a interrompue en réussissant à lui faire poser son arme, explique la police. Elle a conscience de ce qu’elle a fait et a dit à quel point elle était désolée».

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon