Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Actualité à la Une

Mélenchon se moque de l'accent du Sud d'une journaliste

logo de L'Express L'Express 18.10.2018

Le député LFI des Bouches-du-Rhône, convoqué au siège de la PJ ce jeudi, n'a pas apprécié la question d'une journaliste.

"Et alors, qu'esseuh-que ça veut direuh ?". C'est en singeant l'accent du Sud-Ouest d'une journaliste que Jean-Luc Mélenchon a balayé la question que cette dernière lui posait, mercredi à l'Assemblée.

Au lendemain d'une perquisition houleuse au siège de La France insousmise, lors de laquelle l'ancien candidat à la présidentielle à accusé policiers, magistrats et gouvernement de mener une "opération politique", Véronique Gaurel, journaliste à France3, l'interrogeait sur "l'époque", proche, où il condamnait les "déboires politiques de Fillon et de le Pen" avec la justice. Comme le pointait Quotidien mardi, Jean-Luc Mélenchon avait alors un discours très différent sur le caractère "intouchable" des hommes et femmes politiques.

Mélenchon convoqué au siège de la police judiciaire

Sans la laisser terminer, et après l'avoir moquée, Jean-Luc Mélenchon a montré des signes d'agacement avant de s'emporter : "C'est quoi votre question, madame ? Je ne comprends pas ce que vous venez de dire ?!". La journaliste tente d'insister avant de se voir éconduire par le chef de file de La France insoumise à l'Assemblée : "Non, non madame, vous ne savez pas de quoi vous parlez, vous dites n'importe quoi. Quelqu'un a-t-il une question formulée en français et à peu près compréhensible ? Parce que moi votre niveau me dépasse."

Le Syndicat national des journalistes de France Télévisions a, dans la foulée, publié un communiqué intitulé "Monsieur Mélechon, agresser les journalistes, ça suffit !" pour condamner l'incident. "S'en prendre ainsi à des acteurs indispensables de la vie démocratique ne grandit pas l'homme politique", peut-on lire dans ce communiqué.

Par ailleurs, selon franceinfo, Jean-Luc Mélenchon sera entendu en audition libre ce jeudi dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre dans le cadre des deux enquêtes préliminaires dont il fait l'objet, dont l'une porte sur des emplois présumés fictifs d'assistants parlementaire et l'autre sur ses comptes de campagne de la présidentielle 2017.

Publicité
Publicité

Plus de L'Express

image beaconimage beaconimage beacon