En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un avion se crashe après le défilé national

logo de 20 minutes 20 minutes 12.10.2017
© Fournis par 20 minutes

Les médias espagnols affirment qu'il s'agit d'un Eurofighter. Deux appareils de ce type s'étaient déjà écrasés en Espagne en 2010 et 2014.

Un avion militaire s'est écrasé jeudi en Espagne après avoir participé au défilé de la fête nationale à Madrid, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense.

«Je peux confirmer qu'un avion s'est écrasé», a indiqué le porte-parole sans être en mesure de préciser si l'accident avait fait des victimes. Selon les agences de presse espagnoles, l'appareil s'est écrasé près de la base aérienne de Los Llanos près de la ville d'Albacete, à 300 km au sud-est de la capitale.

L'humeur n'est pas à la fête

Les médias espagnols affirment qu'il s'agit d'un Eurofighter, un avion de combat développé par les Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Deux appareils de ce type s'étaient déjà écrasés en Espagne en 2010 et 2014. A chaque fois un des occupants de l'appareil avait trouvé la mort dans l'accident.

L'Espagne célébrait jeudi sa fête nationale, symbole de l'unité du pays menacée par la crise entre la Catalogne et Madrid qui lui a donné jusqu'au 19 octobre pour revenir sur sa déclaration d'indépendance si elle veut éviter la suspension de son autonomie.

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le roi Felipe VI ont assisté à la traditionnelle parade militaire dans les rues de Madrid pour commémorer la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492.

Mais l'humeur n'est pas franchement à la fête en Espagne, confrontée à sa plus grave crise politique depuis le retour de la démocratie en 1977, il y a quarante ans, avec la volonté des indépendantistes au pouvoir en Catalogne de forcer le divorce.

(nxp/afp)
Publicité
Publicité

Plus de 20 minutes

image beaconimage beaconimage beacon