Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Cinq femmes tabassées à coups de béquille. Une est dans le coma

logo de Tribune de Genève Tribune de Genève 08.08.2018 Sophie Roselli
Une bagarre fait plusieurs blessés en Vieille-Ville © (Tribune de Genève) Une bagarre fait plusieurs blessés en Vieille-Ville

À la sortie d'une boîte de nuit, ce mercredi matin, une femme aurait été agressée par des hommes. Quatre autres auraient tenté de la secourir avant d'être à leur tour tabassées.

Les faits sont choquants. Comme nous l'avons révélé ce mercredi matin, une violente altercation impliquant plusieurs personnes a éclaté vers 5h en Vieille-Ville de Genève. On dénombre cinq blessées, toutes des femmes. Deux d'entre elles sont grièvement touchées, dont une se trouve dans le coma, d'après nos informations.

Selon les premiers éléments que la «Tribune de Genève» a pu recueillir, les faits se sont produits à la sortie d'une boîte de nuit, quelques mètres en contrebas, soit devant la Bibliothèque de la Cité. Une première femme aurait été agressée par plusieurs hommes dans la rue. Témoins de la situation, quatre femmes seraient alors intervenues pour lui prêter secours. Elles auraient à leur tour été tabassées, et ce, à coups de pied, de poing, mais aussi avec une béquille.

Sur place, à 7h30, les témoins se faisaient rares. Le réceptionniste de l'Hôtel Central, Théo, raconte avoir été réveillé en sursaut vers 4h ou 4h30. «J'ai entendu de gros bruits, du verre cassé, des cris, des insultes, «Arrête!» et «Viens on y va, la police arrive». Le ton montait. Il y avait beaucoup de personnes impliquées. Des garçons, des filles. Cela a duré un petit moment. La police est intervenue un peu plus tard.»

Contactée tôt ce matin, la porte-parole de la police, Joanna Matta a confirmé l'incident: «Des faits de violence sont survenus à la place des Trois-Perdrix entre un nombre indéterminé de personnes, en tout cas quatre. Trois personnes ont été conduites à l’hôpital.» Une enquête est en cours, conduite par le Ministère public, qui ne s'exprime pas à ce stade. La police recherche plusieurs auteurs de l'agression, des hommes.

Quatre ambulances, un véhicule du Service médical d'urgence des Hôpitaux universitaires de Genève et le médecin chef des secours ont été engagés par le 144 pour secourir les victimes. (TDG)

Créé: 08.08.2018, 07h30

Publicité
Publicité

Plus de Tribune de Genève

Tribune de Genève
Tribune de Genève
image beaconimage beaconimage beacon