Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La mort d'Isabella T. reste un mystère, 3 mois après

logo de 24 heures 24 heures 16.04.2018

Retrouvée morte enroulée dans un tapis en forêt, l'Argovienne de 20 ans n'aurait pas été assassinée. Trois suspects ont été libérés.

La jeune femme retrouvée morte et enroulée dans un tapis dans la forêt près de Zezikon (TG) n'a probablement pas été victime d'un meurtre. L'autopsie n'a pas détecté de signe de violence. Trois suspects sont sortis de détention préventive.

Les médecins légaux privilégient la piste de la consommation de drogue, indique le Ministère public thurgovien lundi. Il n'y a pas de signe de violence ni de modification pathologique des organes. Ni la cause du décès, ni son moment précis n'ont pu être déterminés.

La mort d'Isabella T. reste un mystère, 3 mois après © (ats) La mort d'Isabella T. reste un mystère, 3 mois après

Suspects libérés

L'Argovienne âgée de 20 ans avait été portée disparue le 12 novembre dernier et retrouvée le 25 janvier, enroulée dans un tapis dans la forêt près de Zezikon (TG). Trois hommes ont peu après été placés en détention préventive. D'abord un Néérlandais de 36 ans, puis, suite aux déclarations de celui-ci, deux Suisses de 36 et 48 ans.

Etant donné que les soupçons de meurtre n'ont pas été avérés, les trois suspects ont été libérés. L'enquête pénale se poursuit toutefois pour les charges d'omission de prêter secours, atteinte à la paix des morts et violation de la loi sur les stupéfiants.

Publicité
Publicité

Plus de 24 heures

image beaconimage beaconimage beacon