Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Actualité à la Une

Naissance exceptionnelle de trois oursons à Servion

logo de 20 minutes 20 minutes il y a 5 jours

Le Zoo de Servion accueille désormais trois bébés ours, nés en janvier. Ils commencent seulement à mettre le nez dehors, et font le bonheur des visiteurs et des responsables du parc.

«C'est seulement la deuxième naissance en 40 ans pour les ours de Servion. C'est exceptionnel!», se réjouit Roland Bulliard, directeur du Zoo de Servion (VD). «Généralement, les ours ont un ou deux petits à la fois, mais trois, c'est un peu plus rare. On est vraiment ravis», poursuit-il. C'est en janvier que les petits sont nés de leur mère, Martine. Ils sont restés blottis au chaud avec elle avant de faire leur première apparition aux soigneurs le 4 avril.

«Ces nouveaux pensionnaires sont magnifiques!», s'est extasié un visiteur, qui a été un des premiers à avoir le privilège de les apercevoir.

© Fournis par 20 minutes

Les trois petits n'ont pas encore été baptisés, puisqu'ils viennent à peine de pointer le bout de leur nez. Au début, ils ne sortaient d'abord que deux ou trois minutes par jour. Les visiteurs ont désormais de plus grandes chances d'apercevoir les petits: «Ils commencent à sortir de façon plus régulière pendant la journée, principalement lors du nourrissage de leur mère, explique ce mardi Roland Bulliard. Ils se portent à merveille.»

Originaire de Syrie

L'ours présent à Servion est une sous-espèce d'ours brun. Originaire de Syrie, cette espèce est beaucoup plus rare en parc zoologique que l'ours brun traditionnel. Les parcs zoologiques ont ainsi un véritable rôle à jouer dans sa survie. C'est la raison pour laquelle de telles naissances sont très réjouissantes, indique le responsable du parc.

Cela fait plus de quarante ans que le zoo héberge des ours. Le premier couple présent à Servion faisait partie de l'espèce des ours bruns européens. En presque trente ans, le couple n'a jamais eu de portée. Les premiers ours de Syrie sont arrivés en 2004. Très jeunes à leur arrivée, le couple, Martin et Martine, a vécu plusieurs années sans procréer.

«C'est la raison pour laquelle la naissance de Suriyah, en 2015, fut une véritable surprise, se réjouit Roland Bulliard. La naissance de du premier ourson de Martine a probablement développé son instinct maternel et c'est donc tout naturellement qu'elle a voulu réitérer l'expérience cette année.»

Publicité
Publicité

Plus de 20 minutes

image beaconimage beaconimage beacon