Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un retraité «s'envole» sur l'A9: indemne!

logo de Le Matin Le Matin 12.07.2018 Evelyne Emeri
Un retraité «s'envole» sur l'A9: indemne! © (Le Matin) Un retraité «s'envole» sur l'A9: indemne!

Un conducteur de 76 ans a mordu sur la bande d’arrêt d’urgence, près de Montreux (VD), avant de monter sur un talus. Il doit son salut à un panneau de signalisation.

Les automobilistes, qui ont vécu mardi soir en live l’embardée du conducteur qui les précédait, n’en reviennent pas. Comment peut-on faire pareil vol plané et s’en sortir indemne? Cet homme âgé circulait sur l’autoroute A9 et rentrait chez lui dans le Chablais valaisan. Il était environ 20 h 30, lorsque des témoins ont vu littéralement «décoller», et même «s’envoler» la voiture du septuagénaire dans les airs. Le véhicule a clairement dévié sur la droite, a traversé la bande d’arrêt d’urgence avant de monter sur le talus qui la jouxte. Un tonneau plus tard, l’engin s’est immobilisé à la verticale contre un panneau de signalisation.

Il se serait endormi

Un gros coup de chance ce soir-là, tant pour l’aîné de 76 ans que pour tous ceux qui roulaient sur ce tronçon. La voiture folle a été retenue par un des piliers qui soutient la pancarte autoroutière et n’est ainsi pas retombée sur la chaussée lac de l’A9. Ce qui aurait provoqué un chaos vraisemblablement meurtrier. Incrédules, les pompiers et les secouristes, intervenus rapidement sur place, se sont retrouvés face à une situation exceptionnelle et spectaculaire. Avant leur arrivée, le conducteur, secoué, indiquait à un motard, en gesticulant avec son bras, que tout allait bien, mais qu’il était prisonnier des taules et dans l’incapacité d’en sortir sans aide extérieure.

L’automobiliste a été désincarcéré par les pompiers du SDIS Riviera et transporté en ambulance à l’Hôpital de Montreux pour des examens. Quelques heures plus tard, il en ressortait contusionné, mais sain et sauf et regagnait son domicile. Une issue heureuse qui ne restera toutefois pas sans conséquence, qui plus est, à son âge. Selon les tout premiers éléments de l’enquête, sa perte de maîtrise serait due à un assoupissement. L’hypothèse d’un malaise est également évoquée. Elle est moins convaincante, le septuagénaire ayant été retrouvé conscient et ayant pu rentrer à la maison le soir même. L’alcoolémie sera également contrôlée.

Faute grave

Le conducteur va être dénoncé au Ministère public du canton de Vaud. Il n’a pas seulement enfreint le Code de la route et la loi fédérale sur la circulation routière (LCR). Il a aussi mis en danger la vie d’autrui. Sa faute est grave. Et bien qu’elle n’ait provoqué aucun drame de la route, il devra en répondre.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon