Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un tiers des jeunes suisses victime de harcèlement en ligne

logo de Le Matin Le Matin 09.11.2018 ofu
© Keystone

Une étude représentative mandatée par Swisscom et réalisée auprès d'environ 1200 jeunes âgés entre 12 et 19 ans (encadré) livre des détails intéressants. Voici, en vrac, les résultats les plus marquants:

99%des jeunes possèdent un smartphone. Leurs applications préférées sont, dans l'ordre décroissant, Instagram, Whatsapp et Snapchat.

2 heures et 30 minutes: c'est le temps moyen qu'un adolescent passe sur son téléphone. Ce résultat n'a pas changé par rapport à l'étude réalisée il y a deux ans.

94% des Suisses âgés entre 12 et 19 ans sont inscrits dans au moins un réseau social. 87% d'entre eux disposent d'un compte Instagram.

Seuls 20% des jeunes suisses utilisent Facebook plusieurs fois par semaine. Un taux qui a fortement chuté en deux ans puisqu'en 2016, 80% des personnes interrogées se rendaient plusieurs fois par semaine sur le réseau social.

Près de 30% des individus sondés ont déjà été contactés de manière non-voulue par une personne ayant des intentions sexuelles. Auprès des 18 à 19 ans, ce taux s'élève même à 43%.

42% des jeunes suisses ont déjà rencontré en vrai au moins une fois une personne qu'ils ont connue sur le web.

23% affirment avoir été victimes au moins une fois de cybermobbing. Michael In Albon, délégué à la protection de la jeunesse face aux médias chez Swisscom, explique: «Le cybermobbing touche des jeunes dès l'âge de 12 ans.»

72% des personnes interrogées disent protéger leurs données, notamment via les réglages proposés en ligne par les réseaux sociaux. Les filles sont un peu plus prudentes que les garçons.

18% lisent des journaux en ligne. En 2010, ce taux s'élevait encore à 26%.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon