Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

«Aucune garantie pour l'hiver»: Les stations de ski vont-elles vraiment se passer du certificat Covid?

logo de Blick | fr Blick | fr 21.10.2021 Fabio Giger

L'obligation du certificat Covid va-t-elle être appliquée aux stations de ski ou non? La réponse se situe quelque part entre les Remontées mécaniques suisses (RMS), l'OFSP et Alain Berset. Le président des RMS Hans Wicki prend position et apporte des éclaircissements.

Les stations de ski vont-elles vraiment se passer du certificat Covid? © Fournis par Blick | fr Les stations de ski vont-elles vraiment se passer du certificat Covid?

Mardi, les Remontées mécaniques suisses (RMS) informaient dans un communiqué que le concept de protection pour la saison d’hiver à venir ne serait pas modifié. Cela signifie que le certificat Covid n’y sera pas nécessaire. Le port du masque reste obligatoire dans les cabines et l’intérieur des bâtiments.

Les discussions avec la Confédération et les cantons se déroulent de manière «très constructive», selon les RMS.

«J’avais le feu vert de l’OFSP»

Quelques heures plus tard, lors de la conférence des experts de la Confédération, le train semble repartir dans l’autre sens. Patrick Mathys, de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), déclare à propos de la situation: «Je suis surpris que les RMS agissent comme si cette décision était déjà prise.» Et le médecin cantonal en chef Rudolf Hauri d’ajouter: «C’est au Conseil fédéral d’avoir le dernier mot, pas aux Remontées mécaniques.»

Pourquoi les RMS ont-elles annoncé ces règles alors que les choses n’avaient pas été coordonnées avec les autorités? «Mardi matin, nous avons reçu le feu vert de l’OFSP pour les règles en question», explique Hans Wicki, président des Remontées mécaniques suisses, qui a décidé de communiquer les premiers résultats des négociations.

Les RMS et l’OFSP gardent le silence

La première fois que les directeurs des remontées mécaniques en ont entendu parler, c’était lors de l’assemblée générale, à Verbier (VS), par la voix du Conseil d’administration.

La stratégie de communication rend la situation confuse. Le certificat Covid devra-t-il être appliqué pour utiliser les remontées des pistes de ski ou non? Ni les RMS ni l’OFSP ne veulent faire de commentaires à ce sujet.

Un concept par étapes?

«Les Remontées mécaniques suisses peuvent commencer la saison d’hiver aux mêmes conditions que les transports publics, annonce l’association. Dans les transports publics, personne n’est obligé de montrer un certificat aujourd’hui et cela ne risque pas de changer.»

Le secteur des remontées mécaniques continue de travailler, en arrière-plan, sur un concept par étapes, en collaboration avec l’OFSP et le Département fédéral de l’intérieur (DFI). Les mesures Covid dans les domaines skiables dépendraient donc de la situation épidémiologique. Cependant, pas un mot à ce sujet dans la communication des RMS.

«Aucune garantie pour tout l’hiver», dit Alain Berset

«Nous n’avons pas encore été en mesure de parvenir à un accord avec la Confédération sur le concept par étapes», a signalé Hans Wicki.

Le dernier revirement dans l’histoire vient du ministre de la Santé Alain Berset. «Je pense que les stations de ski peuvent démarrer la saison avec les règles présentées hier», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse de mercredi. «Mais il n’y a aucune garantie pour le reste de l’hiver.»

Il est difficile de dire si la balle se trouve dans le camp des RMS ou de l’OFSP. «Nous supposons que les règles actuelles — avec masques obligatoires, mais sans certificat — s’appliqueront au moins jusqu’à Noël-Nouvel An», explique Hans Wicki.

Publicité
Publicité

Plus de Blick | fr

image beaconimage beaconimage beacon