Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Incendies en Californie: le bilan du Camp Fire passe à 76 morts

logo de atsats 18.11.2018 bas
Le Camp Fire n'est contenu qu'à 55% dans le nord de la Californie. © Fournis par ats Le Camp Fire n'est contenu qu'à 55% dans le nord de la Californie.

Ce nombre est très imprécis, car il a été établi à partir de "données brutes", comme des coups de téléphone passés aux secours, a prévenu le shérif du comté de Butte. Certains noms orthographiés de différentes manières pourraient aussi avoir été comptabilisés plusieurs fois et certains rescapés ne se sont pas signalés aux autorités ou à leurs familles, a-t-il ajouté.

Depuis vendredi, 380 personnes ont été localisées et retirées de la liste des personnes disparues. "Beaucoup de progrès ont été faits par rapport à cela, mais les données restent brutes", a-t-il insisté.

Le président américain Donald Trump s'est rendu samedi dans les ruines à Paradise, où l'incendie, baptisé "Camp Fire", s'est déclaré le 8 novembre. Les flammes ont réduit en cendres la ville de 27'000 habitants et dévasté 60'000 hectares de végétation.

Alors qu'il n'était contenu samedi qu'à 55%, le foyer continue de menacer les habitations de près de 50'000 personnes qui restent soumises à des ordres d'évacuation. "Personne ne pouvait imaginer qu'une telle chose se produirait", a déclaré Donald Trump en déambulant au milieu des vestiges, une casquette "USA" vissée sur le crâne.

"C'est triste à voir (...) Personne ne sait encore (combien il y a de victimes, ndlr). Pour le moment, nous voulons nous occuper des gens qui ont été si durement touchés", a-t-il ajouté. Donald Trump avait suscité la polémique le week-end dernier en imputant le sinistre à la "piètre" gestion des forêts californiennes.

Le bilan humain est le plus lourd de l'histoire de la Californie. Le "Camp Fire" est aussi l'un des incendies les plus meurtriers aux Etats-Unis depuis le début du XXe siècle, comparable au "Big Burn", qui a fait 87 morts en août 1910 dans le nord des Rocheuses. Il reste loin du "Cloquet Fire" qui a fait 450 morts en octobre 1918 dans le Minnesota.

La pluie attendue pour la semaine prochaine devrait favoriser l'action des pompiers, venus de plusieurs Etats.

Dans le sud de la Californie, le "Woolsey Fire" a fait trois morts, près de 200'000 déplacés et a détruit plus de 500 bâtiments près de Malibu, ville côtière à l'ouest de Los Angeles.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon