Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'huile de palme bannie de la viande AQ suisse

logo de atsats 12.09.2018 ch,fl
Les producteurs participant au programme AQ-Viande suisse devront renoncer à l'huile de palme dans l'alimentation des animaux de rente (archives). © Fournis par ats Les producteurs participant au programme AQ-Viande suisse devront renoncer à l'huile de palme dans l'alimentation des animaux de rente (archives).

Depuis un certain temps déjà, l’USP se bat au sein d’une large coalition contre les importations croissantes d’huile de palme, rappelle-t-elle mercredi dans un communiqué. Dans ce contexte, les représentants de la branche ont décidé, il y a un peu plus d’un an, de retirer l’huile de palme de nombreux aliments concentrés, où elle est déclarée comme graisse végétale.

Ils ont donc cherché le contact avec les fabricants de mélanges industriels. Ces derniers se sont engagés à remplacer par d’autres composants alimentaires la très controversée huile de palme dans les aliments concentrés d’ici fin 2017. Le retrait de l’huile de palme a été un succès dans la plupart des cas.

Afin de bannir complètement ce produit de la nourriture des animaux de rente, AQ-Viande Suisse (l’assurance-qualité de base dans la production de viande suisse) a décidé de renforcer ses directives de production en interdisant d’utiliser de l’huile de palme dans les aliments pour les animaux de rente.

L’agriculture suisse veut montrer l’exemple, souligne l'USP, qui appelle l’industrie alimentaire et la politique à agir. Les produits transformés destinés à l’alimentation humaine contiennent encore beaucoup d’huile de palme, selon l'USP.

Le fourrage des vaches laitières suisses ne contient déjà plus d'huile et de graisse de palme, la Fédération des producteurs suisses de lait (FPSL) les ayant éliminées.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon