Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Voici pourquoi Nabilla était à Genève ce week-end

logo de Le Matin Le Matin 22.02.2021 LeMatin.ch

La femme de Thomas Vergara a été vue en train de se promener au bord du lac Léman samedi dernier avec sa famille. Elle est venue dans la Cité de Calvin pour une raison qui lui tenait particulièrement à cœur…

Nabilla a passé son week-end à Genève pour revoir sa famille. © Instagram Nabilla a passé son week-end à Genève pour revoir sa famille.

Elle a pris un jet privé depuis Paris, où elle s’était installée depuis environ une semaine. La jeune femme de 29 ans a fait une apparition remarquée au bord du lac Léman en se promenant entourée de plusieurs caméras. Plus tôt, elle avait passé l’après-midi avec sa mère au spa et avait confié à ses abonnés Instagram qu’elle devait rencontrer quelqu’un d’important durant la journée.

La première rencontre entre son papa et son fils

En effet, la véritable raison de sa venue en Suisse était pour revoir son père Khoutir Benattia qui habite Genève. Ce dernier n’avait pas encore eu la chance de rencontrer l’enfant de l’influenceuse, Milann (16 mois). «Aujourd’hui j’ai revu une des personnes qui compte le plus pour moi. Je t’aime Papa» a-t-elle écrit en légende d’un cliché posté sur Instagram dimanche dernier. Une fan lui a demandé via les commentaires: «Ça y est? Il a rencontré ton fils? Ça devait être très émouvant.» Elle a répondu: «Beaucoup trop.»

Pour rappel, le grand-père de Milann devait voir pour la première fois son petit-fils en octobre 2020 lors de son 1er anniversaire. Malheureusement, son voyage avait été annulé en raison de la pandémie.

Ce week-end devait être effectivement très fort en émotion pour tout le monde. Avant de repartir dimanche, Thomas Vergara a également passé un peu de temps avec son beau-père. Ce dernier lui a balancé plusieurs histoires concernant Nabilla lorsqu’elle était plus jeune. Il en a raconté une sur les réseaux sociaux: «Elle a demandé le scooter de son père et elle est partie pour sept jours sans donner de nouvelles. Il la recroise par hasard sur une route de Genève. Il s’est mis devant elle au feu rouge et lui a dit: «Allez, descends du scooter.» Puis lui a mis un coup sur le casque.» On peut voir la femme d’affaires rigoler pendant le récit de ces souvenirs.

Si tout semble aller parfaitement bien aujourd’hui, la relation entre Nabilla et son papa a connu des hauts et des bas pendant longtemps. Les deux se sont finalement réconciliés il y a quelques années. «Mon papa travaille aux Nations Unies. Je suis très fière de mon père. À l’ONU, c’est le Haut-Commissariat des Réfugiés. Pour moi, c’est un métier de fou ce qu’il fait, je trouve ça juste incroyable», confiait-elle en 2020 sur Snapchat.

Publicité
Publicité

Mehr Von Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon