Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un astéroïde nous a frôlés. Et personne ne l'avait vu venir!

logo de Le Matin Le Matin 17.04.2018 D.S.

Passé à exactement la moitié de la distance Terre-Lune, «2018 GE3» aurait pu anéantir une ville. Il avait la taille d'un terrain de football. Ouf!

Un astéroïde nous a frôlés. Et personne ne l'avait vu venir! © (Le Matin) Un astéroïde nous a frôlés. Et personne ne l'avait vu venir!

«Et là, c'est le drame.» C'est ce qu'on aurait pu se dire après s'être pris «2018 GE3» en plein sur la Terre, hier. L'astéroïde de la taille d'un terrain de football (env. 50 à 110 m de diamètre, rapporte le Huffington Post) est passé à 192'000 km de la planète bleue. Soit pile à mi-distance entre cette dernière et son satellite, la Lune.

Mais le plus surprenant est que personne ne l'avait remarqué avant... samedi dernier. C'est un astronome amateur autrichien, Michael Jäger, qui a remarqué la bête. Et l'a immortalisée.

Comment diable a-t-on donc pu le manquer? Surprenant? Pas tant que cela. Car seule une météorite sur trois de 140 m et plus est découverte. En 1908, une de seulement 40 m de diamètre s'était écrasée en Sibérie. L'énergie libérée par sa rentrée dans l'atmosphère était déjà supérieure à 30 bombes d'Hiroshima.

Selon la NASA, le danger pour la Terre commence toutefois quand le caillou cosmique approche du kilomètre de diamètre. «2018 GE3» aurait tout de même pu «détruire une ville», affirme au HuffPost Andrew Rader, ingénieur chez SpaceX. Et seuls trois de cette taille ont frôlé la Terre depuis les années 1900. C'est dire si cet événement est exceptionnel. Et un peu flippant.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon