Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Oxygene : un pneu qui ''respire'' signé Goodyear

logo de Autodeclics Autodeclics 12.03.2018 Florian Duchiron
Oxygene : un pneu qui ''respire'' signé Goodyear © Goodyear Oxygene : un pneu qui ''respire'' signé Goodyear

Au salon de Genève, Goodyear expose un concept de pneumatique très écolo puisqu'il est capable de capter le CO2 de l'air pour le convertir en oxygène. Une solution qui pourrait aider à dépolluer nos villes.

Des pneumatiques très avant-gardistes, on en voit toujours au salon de Genève. Puisqu’il s'agit de concepts, tout est possible : des pneus sans air, sphérique, au pneu qui roule sur l'eau ou qui change de structure en fonction du revêtement. Goodyear va encore plus loin avec Oxygen. Ce concept de pneumatique est sans air, car imprimé en 3D avec de la poudre de pneumatiques recyclés. Mais Oxygen renferme aussi de la mousse végétale qui, par photosynthèse, va capter le CO2 environnant pour le convertir en oxygène. Si tous les véhicules étaient équipés de ce pneumatique, Goodyear a estimé que « dans une ville de la taille, par exemple, de Paris et sa région avec environ 2,5 million de véhicules, cela signifierait la production de près de 3.000 tonnes d’oxygène et l’absorption de plus de 4.000 tonnes de dioxyde de Carbone par an ».

Pneumatique Oxygen par Goodyear: Voici les photos du pneumatique Oxygen signé Goodyear. Présenté au salon de Genève, ce concept est capable de collecter le CO2 et le convertir en oxygène. © Pneumatique Oxygen par Goodyear Voici les photos du pneumatique Oxygen signé Goodyear. Présenté au salon de Genève, ce concept est capable de collecter le CO2 et le convertir en oxygène.

Générateur d’électricité

© Fournis par Warm Up Interactive

Ce pneumatique est aussi capable de générer du courant électrique, accumulé pendant la photosynthèse. De quoi alimenter les capteurs de monitoring du pneumatique mais aussi les flancs en lumière afin d'indiquer les intentions de l'automobiliste aux autres usagers (un clignotement pour annoncer un changement de voie par exemple). Enfin, le pneumatique est connecté via une technologie LiFi, qui utilise à nouveau la lumière pour échanger des données avec les autres automobilistes équipés d'Oxygen. Fascinant, non ?

Publicité
Publicité

Plus d'info : Autodeclics

image beaconimage beaconimage beacon