Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité des célébrités

Clash chez Ruquier: Angot s'explique pour la première fois

logo de Le Matin Le Matin 06.10.2017 Laurent Siebenmann


La chroniqueuse de «On n'est pas couché» revient sur le clash avec Sandrine Rousseau. Christine Angot explique pourquoi elle a quitté le plateau. Et révèle avoir voulu abandonner définitivement l'émission de Laurent Ruquier.

Jeudi dernier, Sandrine Rousseau, ex-secrétaire nationale du parti EELV, participait à l'enregistrement de l'émission de France 2, «On n'est pas couché», pour évoquer le livre «Parler» où elle incite les femmes victimes de harcèlement ou d’agressions sexuelles à prendre la parole.

L'interview menée Christine Angot ne s'est pas bien passée. La politicienne a fini en larmes, pendant que la chroniqueuse de Laurent Ruquier quittait le plateau, après avoir piqué une colère devant les caméras. Ce moment précis a été coupé, lors de la diffusion samedi dernier. S'en est suivie une vive polémique durant tout le début de cette semaine.

Pour la première fois, Christine Angot est revenue sur cet incident. Chez nos confrères de Télérama, elle a expliqué les raisons de son départ du plateau: «Je commençais à parler, et j’ai entendu des huées, à plusieurs reprises, raconte la chroniqueuse. A la télévision, il y a du public et un chauffeur de salle pour l’ambiance. Mais les huées se sont reproduites, je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée.»

Christine Angot assure avoir même remis en cause sa participation à ONPC: «Je n’y arrivais plus, alors pourquoi rester sur le plateau ? A ce moment-là, je me suis dit que je quittais l’émission. Définitivement.»

Selon elle, une intervention a été salutaire: «Catherine Barma, la productrice, est venue me voir. J’étais retournée dans ma loge, dans un état de détresse, en larmes. Et c’est elle qui m’a convaincue que je pouvais retrouver mon calme, ma concentration.»

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon