Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité des célébrités

Jim Carrey (Kidding) : "J'avais besoin de prendre du recul avec Hollywood"

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 11.09.2018 Hervé Tropéa

Après s'être éloigné d'Hollywood, Jim Carrey tient le rôle principal de Kidding, une série de la chaîne américaine Showtime.

Jim Carrey (Kidding) : "J'avais besoin de prendre du recul avec Hollywood" © Stewart Cook/Variety/REX/Shutterstock/SIPA Jim Carrey (Kidding) : "J'avais besoin de prendre du recul avec Hollywood"

Jim Carrey est le héros de Kidding, une nouvelle série américaine lancée le 9 septembre sur la chaîne américaine Showtime. Réalisée par le cinéaste français Michel Gondry, cette fiction met en scène Jeff Pickles, un conteur pour enfants qui œuvre à la télévision et se retrouve confronté à l'explosion de sa propre famille. Après s’être éloigné d’Hollywood, Jim Carrey a choisi le petit écran pour faire son grand retour sous les feux des projecteurs. L'acteur collabore de nouveau avec Michel Gondry, 14 ans après le film Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

Télé-Loisirs : Avez-vous été intéressé par Kidding à cause de la vie complexe de cet animateur de télévision ?

Jim Carrey : Oui, j’ai surtout été intéressé par tout le traumatisme mental que cet homme doit expérimenter dans sa vie personnelle. On s’aperçoit que dans la vie, ce n’est pas facile d’être gentil et d’avoir tous les jours le sourire en coin. Il n’est pas évident de devoir faire face aux problèmes de la vie quotidienne. Ce personnage a été pour moi un véritable défi à surmonter mais cette série est arrivée à moment idéal de ma vie.

Pour quelles raisons ?

A cause de tout ce que j’ai traversé ces dernières années dans ma vie personnelle (son ex- petite amie, Cathriona White, avait mis fin à sa vie en 2015 l’accusant de son mal-être, ndlr). Ce personnage a été pour moi une sorte de délivrance et ce fut plus facile pour moi à jouer. J’ai tout de suite compris le scénario et mon rôle était extrêmement clair. Je ne crois pas que j’aurais été capable de jouer ce personnage il y a quelques années. Kidding est une série qui m’a changé !

De quelle manière ?

Jouer ce personnage m’a permis d’éprouver un peu plus de compassion à l’égard des autres. Grâce à cette série et après tout ce qui m’est arrivé dans ma vie personnelle, j’ai l’impression d’être davantage à l’écoute des autres.

Pourquoi avez-vous choisi à votre tour de rejoindre le monde de la télévision ?

Aujourd’hui, il n’y a plus de distinction entre le cinéma et la télévision. Ces dernières années, j’ai ressenti le besoin de prendre du recul avec Hollywood. Je commençais totalement à me perdre dans cet univers du show-business et j’avais besoin de retrouver mes repères. Aujourd’hui, j’accepte de participer uniquement à des projets qui me tiennent vraiment à cœur et à jouer des personnages qui me touchent personnellement.

Votre personnage dans Kidding sombre lentement mais surement dans la dépression. Une maladie qui ne vous est pas inconnue…

La dépression est à mon avis quelque chose qui touche chaque être humain. À un moment de votre vie, il arrive que votre corps ne parvienne plus à vous suivre. C’est la raison pour laquelle j’avais justement besoin de prendre une pause dans ma carrière. Aujourd’hui, je veux uniquement faire ce qui me plait et profiter pleinement de la vie.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Programme-tv.net

Télé Loisirs
Télé Loisirs
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon