Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Laeticia Hallyday : cette mauvaise nouvelle qui ne va pas arranger ses finances

logo de Voici Voici 23.04.2019 Lana Muller
Laeticia Hallyday : cette mauvaise nouvelle qui ne va pas arranger ses finances © Sipa Press Laeticia Hallyday : cette mauvaise nouvelle qui ne va pas arranger ses finances

Laeticia Hallyday doit-elle s’inquiéter pour ses finances ? À en croire Maître Stanislas Machoïr, la veuve de Johnny Hallyday risque d’avoir bien du mal à surfer sur la carrière posthume de son défunt mari…

À qui doit revenir l’héritage de Johnny Hallyday ? C’est la question à laquelle tentera de répondre le tribunal de Nanterre, le 28 mai prochain. Alors que le Taulier de la chanson française a désigné sa veuve de 44 ans comme la seule bénéficiaire de son testament, ses enfants aînés, Laura et David, réclament leur juste part. Ce qui les intéresse surtout ? Un droit de regard sur la carrière posthume de leur défunt père. Mais il semblerait qu’elle n’ait plus autant la cote auprès des fans du rocker décédé à 74 ans.

Les biens de Johnny Hallyday font un énorme flop

En ce week-end des 20 et 21 avril, une vente aux enchères organisée à Toulouse proposait plusieurs biens ayant appartenu à Johnny Hallyday. Parmi les objets les plus convoités : le duplicata de la licence de pilote du papa de David, Laura Jade et Joy. Sauf qu’à en croire Maître Stanislas Machoïr ; le commissaire-priseur à l'origine de l’événement, la vente a fait un flop ! « Les lithographies et les dessins signés Albert Uderzo se sont très bien vendus mais pas les lots liés à Johnny Hallyday », explique ce dernier dans les colonnes du Figaro. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé ! « Pour que tout le monde puisse se les offrir, je les avais mis à des prix bas, de 50-80 euros comme celle de Johnny et Sylvie sur le circuit de Montlhéry au sud de Paris », précise le commissaire-priseur

Outre les fans, « ceux qui auraient pu acheter des lots en prévision d’un futur musée Johnny Hallyday » n’ont pas répondu à l’appel non plus. Une absence remarquée qui, pour Maître Stanislas Machoïr, veut dire beaucoup. « Pour la carrière posthume du rocker, ce n’est pas bon signe. Heureusement, qu’on a vendu maintenant. En 2020, aucun lot ne serait parti. Finalement aux obsèques du chanteur, les gens ont surtout pleuré sur eux-mêmes, sur une époque qui se terminait », analyse l’expert. Voilà qui ne devrait pas rassurer Laeticia Hallyday…

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon