Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité économique

Swiss Skies veut créer 5000 emplois à Bâle

logo de Le Matin Le Matin 12.09.2018
Swiss Skies veut créer 5000 emplois à Bâle © (ats) Swiss Skies veut créer 5000 emplois à Bâle

La future compagnie low-cost, qui veut lever 100 millions de dollars de fonds, espère être rentable en trois ans et créer 5000 emplois dans la région bâloise.

La future compagnie aérienne à bas coûts Swiss Skies, qui sera basée à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, espère être rentable en l'espace de trois ans et créer 5000 emplois dans la région, a indiqué la société mercredi. Sur les 5000 emplois que Swiss Skies veut créer, 50% seront directement liés aux activités aéroportuaires.

Selon le cofondateur Alvaro Oliveira, «de nombreux voyageurs sont fatigués de devoir prendre une correspondance dans de grands aéroports en Europe ou aux États-Unis». «Ils seront ravis de pouvoir profiter de vols internationaux depuis des aéroports moins surchargés et plus proches de chez eux ce qui leur permettra de réduire sensiblement les coûts engagés tout en diminuant de 30% le temps de voyage», a-t-il souligné dans un communiqué. M. Oliveira espère que la compagnie aérienne deviendra «un véritable disrupteur au sein de l'industrie du transport aérien».

Second semestre 2019

L'entreprise, qui s'est lancée dans une levée de fonds de 100 millions de dollars (97,4 millions de francs), veut débuter ses activités au second semestre 2019 et se concentrer sur les destinations en Amérique du Nord. Ses fondateurs présenteront leur projet cette semaine «à des potentiels investisseurs» lors d'une réunion à Bâle.

Swiss Skies vise d'ici cinq ans un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars et la rentabilité dès la troisième année d'activité. Elle compte pour cela sur une flotte de 38 Airbus A321 LR («Long Range»), «qui offrent une rentabilité inégalée pour les marchés secondaires long-courriers», a estimé la société. A terme, la compagnie aérienne vise 45 destinations sur cinq continents.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon