Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité économique

UBS ne rémunère plus les comptes d'épargne

logo de Tribune de Genève Tribune de Genève 21.05.2019

Dès le 1er juin, la banque helvétique UBS n'offrira plus d'intérêts pour les épargnants.

L'absence de rémunération pour l'épargne adultes remet en cause la notion même du terme «épargne», selon un analyste. © Keystone L'absence de rémunération pour l'épargne adultes remet en cause la notion même du terme «épargne», selon un analyste.

La plus grande banque de Suisse ne rémunérera bientôt plus les comptes d'épargne des adultes. A partir du 1er juin, UBS appliquera un taux zéro, comme celui déjà en vigueur pour les comptes courants. La quasi-totalité des autres établissements helvétiques versent encore un maigre intérêt, affirme mardi Moneyland.

Dans une étude, le comparateur en ligne signale le maintien à faible niveau de la rémunération des comptes des banques suisses, dans un contexte de taux d'intérêts bas voire négatifs. A de nombreuses reprises, les économistes ont pronostiqué un retournement de situation, qui se fait toujours attendre, rappelle le communiqué.

Dans le sillage

Moneyland constate pour sa part un renforcement de la tendance. «Les banques continuent à baisser les taux d'intérêt sur les comptes privés, les comptes d'épargne et les comptes retraite», souligne le directeur Benjamin Manz.

UBS marche clairement dans ce sillage, selon Moneyland. En juin, les taux d'intérêts appliqués par le numéro un bancaire helvétique aux comptes courants jeunes et étudiants, épargne adultes et jeunesse, pilier 3a ainsi que libre passage atteindront des planchers «historiques».

L'absence de rémunération pour l'épargne adultes remet en cause la notion même du terme «épargne», selon l'analyste Silvan Wehrli. Actuellement, les montants déposés sur ces comptes «bénéficient» d'un taux de 0,01%, tout comme chez Credit Suisse, l'autre grande banque suisse.

Effet boule de neige

Par ailleurs, Moneyland remarque qu'UBS ne verse déjà plus d'intérêt pour les montants d'épargne supérieurs à un demi-million de francs, ce qui n'exclut pas l'application de taux négatifs à l'avenir. A titre de comparaison, chez Credit Suisse, le seuil du taux zéro d'spplique aux dépôts supérieurs à 250'000 francs.

L'attitude adoptée par la banque aux trois clés est problématique, car elle pourrait provoquer un effet d'entraînement, avertit Moneyland. Les autres établissements suisses fixent généralement leurs taux d'intérêts en lorgnant sur ceux pratiqués par leurs homologues de grande taille.

Pour l'instant, les concurrents d'UBS proposent des rémunérations supérieures à la banque aux trois clés, les taux demeurant toutefois à des niveaux historiquement bas, note Moneyland. La moyenne pour les comptes d'épargne adultes est de 0,07% et de 0,55% pour l'épargne jeunesse. Pour les comptes troisième pilier, le taux moyen est de 0,23% mais il retombe à 0,07% pour le libre passage.

UBS rémunère l'épargne jeunesse à 0,50%, les comptes 3a à 0,20% et le libre passage à 0,05%. Dès le 1er juin, les taux seront abaissés respectivement à 0,25%, 0,15% et 0,01%.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Tribune de Genève

Tribune de Genève
Tribune de Genève
image beaconimage beaconimage beacon