Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité économique

Branle-bas de combat pour sauver le tourisme

logo de 20 minutes 20 minutes il y a 4 jours

Les pays européens veulent tout faire pour aider une branche très malmenée par le coronavirus.

Relativement épargnée par le Covid-19, la Grèce espère tirer son épingle du jeu cet été. © Getty Images/iStockphoto Relativement épargnée par le Covid-19, la Grèce espère tirer son épingle du jeu cet été.

«La saison touristique commencera le 15 juin, quand les hôtels saisonniers pourront rouvrir», a déclaré mercredi le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. «Les vols directs avec l’étranger reprendront progressivement à partir du 1er juillet», a-t-il également annoncé, soulignant que les touristes seront soumis à des tests de dépistage du coronavirus.

Malgré cela, un représentant des hôteliers a déclaré à Skai TV s’attendre à une chute «d’au moins 70% des arrivées» touristiques cette année, qui seraient ainsi limitées à seulement 8 ou 9 millions.

En Espagne, pays très touché par la pandémie et toujours en partie confiné, le gouvernement espère que les visiteurs étrangers pourront être accueillis dès début juillet, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distance sociale, y compris sur les plages. Autre pays durement frappé par le coronavirus, l’Italie a pour sa part déjà annoncé une réouverture le 3 juin de ses frontières aux touristes européens.

Cet optimisme prudent est partagé par Berlin et Paris. «Il y a de bonnes chances que les gens cet été puissent voyager dans leurs régions européennes préférées», a déclaré mercredi le gouvernement allemand. «Le 15 juin, on sera capable de donner une vision de ce qui sera mis en place dans les États membres», a précisé le Ministère français des affaires étrangères, qui planche sur un tourisme de proximité. À l’image du Luxembourg: ce pays va offrir un bon pour une nuitée d’hôtel à chaque résident, pour soutenir des établissements désertés depuis la mi-mars.

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de 20 minutes

image beaconimage beaconimage beacon