Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité économique

La Joconde bientôt vendue pour sauver l'économie française ?

logo de Oh My Mag Oh My Mag 22.05.2020 Emeline Bernard

Pour sauver l'économie française, la vente d'oeuvres d'art est-elle une solution envisageable ? On vous dit tout !

La Joconde bientôt vendue pour sauver l'économie française ? © Fournis par Oh My Mag La Joconde bientôt vendue pour sauver l'économie française ?

Depuis la pandémie du covid-19, la situation économique de la France est très inquiétante. De nombreuses entreprises s'apprêtent à mettre la clé sous la porte. Pour limiter l'impact de la crise et soulager l'état sur le plan financier, un entrepreneur a fait une suggestion qui a fait couler beaucoup d'encre : vendre le chef d'oeuvre de Leonard De Vinci, la Joconde !

La Joconde en vente pour sauver l'Etat français ?

Selon le CEO de Fabernovel, Stéphane Distinguin, la Joconde serait estimée à 50 000 milliards d'euros. Vendre ce chef d'oeuvre actuellement conservé au Musée du Louvre serait donc une solution viable pour sauver la France de ses dettes.

Pour ce projet ambitieux, il propose de créer une crypto-monnaie basée sur la valeur de la peinture que tout le monde pourrait acheter. Cela permettrait que le tableau reste à Paris. L'idée est donc de sauver la France, et tout particulièrement le secteur culturel.

Vendre de l’ancien pour faire du nouveau, du patrimoine pour de la création. C’est la marque d’une nation qui croit en son avenir et ses artistes. […] Si ce n’est pas la Joconde qu’on vend, j’espère que nous pourrons tomber d’accord sur des œuvres moins spectaculaires, […], pour permettre à des artistes, des intermittents du spectacle, toute une filière et une industrie de manger et de créer nos futures Joconde.

Est-il possible de vendre la Joconde ?

Peut-on amputer la France d'un de ses membres pour sauver le reste du corps ? Ce n'est pas si simple. Ce tableau qui attire pas moins de 7 millions d'amateurs d'art par an. Son statut le protège puisqu'il s'agit d'un bien inaliénable et imprescriptible appartenant à l'Etat. La mystérieuse Mona Lisa n'a donc pas de prix et ne peux pas être vendue. Ouf !

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Oh My Mag

image beaconimage beaconimage beacon