Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité économique

Près de 500 sociétés contrôlées pour la première fois

logo de 20 minutes 20 minutes il y a 4 jours

Les contrôles des mesures sanitaires liées au Covid-19 dans les entreprises continuent au bout du lac.

Adrien Bron, directeur général de la Santé, et Christina Stoll, directrice générale de l’OCIRT (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) © keystone-sda.ch Adrien Bron, directeur général de la Santé, et Christina Stoll, directrice générale de l’OCIRT (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un total de 494 entreprises ont été contrôlées pour la première fois la semaine passée, a détaillé Christina Stoll, directrice générale de l’Office cantonal de l'inspection et des relations du travail (OCIRT), lors d’un point presse mercredi. En tout, à ce jour, 1813 sociétés ont été visitées au moins une fois. La priorité est mise successivement sur les sociétés qui reprennent leur activité. Ainsi, les contrôles ont porté sur les restaurants, les commerces non-alimentaires fermés au plus haut de la crise, ainsi que les centres commerciaux, qui ont tous reçu une visite des inspecteurs chargés de vérifier la mise en place des mesures de protection.

Christina Stoll a relevé que pas mal de mesures étaient à corriger, mais la collaboration avec les entreprises contrôlées a été excellente : «Elles ont le souci d’assurer les mesures pour éviter une nouvelle vague.» Aucune nouvelle fermeture d’établissement n’a dû être prononcée. Beaucoup de restaurants sont restés fermés selon les observations des inspecteurs, a-t-elle ajouté. Entre un quart et un tiers d’entre eux n’ont pas rouvert actuellement, estime-t-elle à la louche.

Pas de foyer dans le canton

Par ailleurs, sur le front sanitaire, les chiffres présentés par les autorités sont encourageants. «Depuis ce matin, 107 tests ont été menés et aucun d’entre eux ne s’est révélé positif», a indiqué Jacques-André Romand, médecin cantonal. Actuellement, 35 personnes sont en quarantaine pour une dizaine de jours. «On a en moyenne trois contacts par malade», a-t-il précisé. Ces personnes étaient bien réparties dans le canton et, de fait, aucun foyer de contamination n’est actuellement identifié à Genève.

L’objectif pour les autorités est de tracer le virus dans la population, a rappelé Adrien Bron, directeur de la Direction générale de la santé. Une vingtaine de personnes assurent ce suivi quotidiennement, un chiffre qui est modulable au besoin.

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.


Publicité
Publicité

Plus de 20 minutes

image beaconimage beaconimage beacon