Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Découvrez les petits secrets de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

logo de Easyvoyage Easyvoyage il y a 4 jours Nicolas Pelé

Découvrez les petits secrets de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Saint-Gilles-Croix-de-Vie se trouve en Vendée, tout le monde sait cela, en région Pays de la Loire. Mais saviez-vous que son littoral était surnommé la Côte de Lumière ? C'est le pendant français de la Costa de la Luz, sur la côte andalouse de Cadix à la frontière portugaise. La Côte de Lumière s'étend de Saint-Hilaire-de-Riez à La Tranche-sur-Mer en passant par Les Sables-d'Olonne, sans oublier les deux pépites que sont l'île d'Yeu et Noirmoutiers. A l'origine, il y a deux communes situées de part et d'autre de l'embouchure de fleuve de la Vie : Saint-Gilles-sur-Vie et Croix-de-Vie. En 1967, elles fusionnent pour donner naissance à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, qui sera officiellement classée station balnéaire en 1982. Chaque ancienne commune conserve son marché autour de son église.

Vous aimez les grandes plages de sable, les rouleaux, le surf, le bodyboard et le cerf-volant ? Direction Saint-Gilles et sa plage interminable (3,6 km quand même) longée par une toute aussi interminable promenade piétonne bordée de bars, restaurants et marchands de crêpes et de gaufres. C'est ici également que se trouvent le tennis et le mini-golf, ainsi que la fête foraine chaque soir en été. L'école de surf est située à la " grande plage ", côté Saint-Gilles donc, tout comme les cours de char à voile. Bref, vous l'aurez compris, c'est pour les sportifs !

Le pont de la Concorde réconcilie les deux camps

Une toute autre ambiance vous attend de l'autre côté du bien nommé pont de la Concorde, qui traverse la Vie. Les piétons et cyclistes empruntent une passerelle jouxtant ce pont, construite sur les piles de l'ancien pont de chemin de fer, détruit en 1981. On quitte les barres d'immeuble qui défigurent la plage de Saint-Gilles pour retrouver le charme d'un port de pêche spécialisé notamment dans la sardine, avec ses maisons de pêcheurs, sa criée, son port de plaisance Port-La-Vie, abritant plus de 1 000 bateaux sur pontons, ses beaux manèges à l'ancienne et sa rue piétonne. Croix-de-Vie est idéal pour les familles, à commencer par son adorable petite plage du Boisvinet et son club pour les enfants Le Corsaire, au cri de ralliement la cucaracha ! C'est sur cette plage bien abritée entre la jetée du port et la corniche que se trouve l'école de voile. Un chenal permet de rejoindre le large.

Savez-vous où se trouve le menhir ?

Un menhir datant du Néolithique se cache dans le cimetière de Croix-de-Vie ! Le menhir de la Tonnelle est classé par arrêté en 1921. Et la maison du pêcheur, l'avez-vous visitée ? Bâti en 1913 et ouvert au public en 1993, ce bâtiment de deux pièces reconstitue l'habitation typique d'une famille de marins des années 1920. Meubles, vaisselles et vêtements sont d'époque. Rendez-vous rue du Maroc, côté Croix-de-Vie.

Oserez-vous vous aventurer au trou du diable ?

Classée depuis 1926, la corniche vendéenne relie sur 4 km de côte la plage de Boisvinet à Sion-sur-l'Océan. Un superbe itinéraire à faire à vélo ou en voiture. Pour les plus téméraires, ne manquez pas le Trou du Diable, une grotte marine dont les vagues provoquent un bruit démoniaque à marée haute ! Cette cheminée naturelle creusée dans les rochers par l'océan est particulièrement impressionante par gros temps, le ressac jaillissant tel un geyser !

Savez-vous où et quand ramasser le pouce-pied ?

Au large de cette corniche et de l'entrée du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, au niveau de la plage du Boisvinet, se trouve le rocher de Pilours, une île accessible à pied à marée basse, uniquement durant les grandes marées. Les connaisseurs s'y rendent pour ramasser des coques, palourdes et même le fameux pouce-pied, une espèce de crustacé qui vit fixé aux rochers battus par les vagues. Il est très prisé et sa collecte est désormais réglementée. Pour la petite histoire, un navire transportant pour plus de 500 000 francs de marchandises s'échoua sur ce rocher lors d'une violente tempête en février 1787. Seuls quatre des 29 marins présents à bord survécurent.

Le saviez-vous ? Le cordon dunaire est protégé et classé !

Le cordon dunaire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie est remarquable, et protégé. On distingue les dunes de la Garenne, qui forment une pointe sableuse au nord de la grande plage, défense naturelle pour le port, et au sud, les dunes du Jaunay, qui s'étendent sur cinq kilomètres entre Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Bretignolles-sur-Mer.

Sur les traces des vikings

A proximité de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, les amateurs de lieux ocultes et de légendes mystérieuses passeront par Brem-sur-Mer, où se trouve l'intriguante église de Saint-Nicolas, la plus vieille église de Vendée, datant du Xième siècle. Elle serait liée aux vikings et ses mystérieux motifs ont fait l'objet récemment d'un livre, un lieu digne de Da Vinci Code !

L'astuce

Et si vous optiez pour les deux plages ? Une le matin, l'autre l'après-midi ! Prenez le passeur, petite embarcation qui traverse la Vie au niveau du port de pêche pour moins de deux euros l'aller retour, c'est sympa et ça vous évite 30 minutes de bouchons en voiture !

Nos bonnes adresses

Les estivants ont leurs habitudes, leur coins, connaissent les adresses, mais parfois, ne cherchent pas à allez plus loin. A Croix-de-Vie, les amateurs de jazz se rendront au bar Les Alizées : les connaisseurs s'y retrouvent tous les samedis en été et une fois par mois hors saison, pour écouter un concert de jazz, en terrasse durant les beaux jours et au coin du feu en hiver. A Saint-Gilles, nous vous conseillons Théo Spot, pour siroter un cocktail sur son deck surplombant la grande plage, parfois accompagné par un musicien.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie vue du ciel

Relire la vidéo
Publicité
Publicité

Plus d’infos

image beaconimage beaconimage beacon