Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'Europe rouvre les frontières : quelles sont les conditions ?

logo de Easyvoyage Easyvoyage 31.07.2020 La rédaction

L'Europe rouvre les frontières : quelles sont les conditions ?

[Mise à jour : 31/07/2020] © Dmitry Rukhlenko /123RF [Mise à jour : 31/07/2020]

Espagne : le gouvernement déconseille de se rendre en Catalogne

L'Espagne a rouvert ses frontières le 21 juin 2020. En revanche, suite à une hausse des cas de Covid-19, plusieurs régions se reconfinent, notamment en Catalogne mais aussi en Murcie, dans la communeauté de Valence et en Galice. Discothèques et cinémas notamment sont fermés. Le premier ministre français Jean Castex déconseille de se rendre en Catalogne. Comme la quasi-totalité des régions espagnoles, la région de Madrid a décidé mardi 28 juillet d'imposer le port du masque dans la rue et sur les terrasses. Rappelons que lorsqu'une distance de sécurité de 1,5 mètre ne peut être respectée, le masque est obligatoire dès l'âge de six ans. Dès votre retour en France, vous êtes fortement incités à pratiquer un test de dépistage Covid 19 par PCR.

La Grèce

Les frontières sont ouvertes depuis le 15 juin 2020. Cependant, les touristes doivent remplir un questionnaire de santé 48 heures avant leur arrivée. Ils devront notamment renseigner leur pays d'origine ou les pays traversés au cours des 15 derniers jours, la durée de leur séjour ou le lieu d'hébergement. Ce questionnaire est obligatoire jusqu'au 31 août 2020. Ensuite, ils recevront un QR code qui indiquera s'ils doivent être soumis à un test de dépistage. Pour rassurer les voyageurs, le pays a également mis en place un slogan "Safety first" qui garantit la sécurité sanitaire des lieux touristiques.

L'Italie

Durement touchée par la crise sanitaire, l'Italie est pourtant en avance sur ses voisins et a réouvert ses frontières européennes le 3 juin. Le pays compte en effet sur la saison touristique pour relancer son activité économique, le tourisme représentant 13 % de son PIB. La plupart des commerces ont été autorisés à rouvrir, ainsi que les plages, soumises à des consignes de sécurité très strictes. Les sites les plus touristiques du pays sont rouvert au public, les visiteurs pourront ainsi retrouver Pompéi, les Musées du Vatican ou encore la basilique Saint-Pierre. Pas besoin de faire un test virologique PCR pour entrer en Italie, mais si vous arrivez par avion, vous devrez remplir un formulaire. En Sardaigne, vous devrez remplir un questionnaire de santé 48 heures avant votre arrivée sur place.

Le Portugal

Le Portugal a rouvert ses frontières et les Français peuvent désormais se rendre sur place par voie aérienne sans restrictions. Pour les trajets en voiture, il faudra attendre la réouverture de la frontière Espagne-Portugal, prévue pour le 22 juin. Comme la Grèce, le Portugal a mis en place un label "Clean&Safe" afin de rassurer les visiteurs concernant le respect des règles sanitaires dans les hôtels et restaurants.

La Croatie

Après l'ouverture partielle de ses frontières à dix pays européens seulement - dont la France ne faisait pas partie - la Croatie autorise désormais tous les ressortissants européens à venir dans le pays. Les Français devront remplir un formulaire et présenter un justificatif de logement, d'hôtel ou de camping à leur arrivée.

La Pologne

La Pologne a rouvert ses frontières aux ressortissants européens le 13 juin. Le pays a prévu la reprise des vols internationaux à partir du 16 juin.

Belgique : couvre-feu à Anvers

Le pays a rouvert ses frontières et rétablit la libre circulation entre tous les pays européens sans imposer de restrictions. Attention, on observe une résurgence de l'épidémie, notamment dans la province d'Anvers, où se concentrent une grande partie des nouveaux cas. Un couvre-feu s'applique entre 23h et 06h. Le port du masque est obligatoire dans tout endroit à forte fréquentation : marchés, brocantes, rues commerçantes, hôtels, restaurants et cafés et ce, partout en Belgique. Au restaurant, vous devrez communiquer une adresse mail ou un numéro de téléphone pour permettre un suivi en cas de contamination.

L'Autriche

L'Autriche a fait savoir dans un communiqué publié le lundi 16 mai que les frontières étaient à nouveau ouvertes pour les européens. Les Français pourront se rendre dans le pays sans avoir à se placer en quarantaine ni passer un test de dépistage du virus. "Il s'agit donc d'un retour à une circulation normale entre la France et l'Autriche. Les liaisons aériennes entre les deux pays reprendront également à partir du 16 juin."

Plus besoin de quarantaine pour les Français en Angleterre

Les Français peuvent désormais se rendre en Angleterre sans passer par la case quarantaine. En revanche, la levée de cette mesure, quarantaine d'une durée de 14 jours pour toute personne arrivant sur le territoire britannique, ne concerne pas les autres nations du Royaume-Uni, à savoir, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. Par ailleurs, le Royaume-Uni a mis en place un label sanitaire pour rassurer les voyageurs. Pour être certifiées "We're Good to Go", les entreprises doivent compléter une autoévaluation sur un site internet spécialisé et confirmer qu'elles ont mis en place les procédures nécessaires, principalement en matière de distanciation physique et de protocoles de propreté. Elles reçoivent ensuite la certification et le label à afficher dans leurs locaux et en ligne.

La Slovénie

La Slovénie fut le premier État membre de l'Union européenne à proclamer la fin de l'épidémie de Covid-19. Dès le 19 juin 2020, le gouvernement slovène a annoncé l'ouverture des frontières de la Slovénie aux Français, sans restriction particulière. Air France opère dès à présent des vols directs depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle vers la capitale Ljubljana.

Malte

Malte a mis fin à ses restrictions de voyage concernant les vols commerciaux pour six nouveaux pays, dont la France. Les touristes français peuvent enfin se rendre dans l'archipel maltais dès le 1er juillet 2020, sans quarantaine ni test ! De plus, ce sont tous les voyageurs, y compris d'Ile-de-France, qui peuvent voyager à Malte dès le 1er juillet, et n'auront finalement pas à attendre le 15 juillet, comme envisagé au départ par le gouvernement maltais, compte-tenu de l'amélioration sanitaire en France.

Le Danemark

Les Français peuvent se rendre au Danemark depuis le 27 juin, sans quarantaine ni test. Seule contrainte, les touristes devront justifier d'un séjour minimum de six nuits à leur entrée au Danemark. Plusieurs initiatives ont été mise en oeuvre pour soutenir le secteur du tourisme : tarifs réduits ou gratuits dans les transports publics, réductions pour les événements culturels, musées, théâtre, zoos, concerts... En juillet, tous les ferries reliant les différentes îles du royaume sont gratuits pour les piétons et les cyclistes, tandis qu'il y aura des réductions en août et septembre sur les transferts en ferry, même en voiture, vers les petites îles telles que Ærø, Fanø, Læse, Samsø ou la route Ystad-Rønne.

Madère accueille de nouveau les touristes depuis le 1er juillet 2020

Depuis le 1er juillet 2020, l'archipel de Madère a ouvert ses frontières aux touristes et accueille de nouveau les voyageurs français. Outre les habituelles formalités de voyage, il faudra présenter un test négatif à la Covid-19 réalisé dans les 72 heures avant le départ ou bien se faire tester gratuitement à l'arrivée à Funchal. Le certificat " Madeira safe to discover " garantit les précautions sanitaires et bonnes pratiques dans les hébergements, les restaurants, les transports, lors de visites touristiques etc..., en plus du label " Clean & Safe " développé par VisitPortugal. L'aéroport de Funchal est accessible deux fois par jour avec la TAP depuis Lisbonne et Porto (deux vols par semaine), tandis que Transavia assure deux vols directs par semaine depuis Paris Orly.

la Norvège ouvre ses frontières aux voyageurs français

La Norvège, l'un des pays les plus sévères d'Europe en matière de restrictions de voyage, a rouvert le 15 juillet 2020 ses frontières aux touristes de la plupart des pays européens où le niveau d'infection au Covid-19 est jugé satisfaisant, dont la France. Dans le même temps, principe de réciprocité oblige, les Norvégiens sont de nouveau autorisés à voyager librement dans ces mêmes pays. Auparavant, la Norvège avait rouvert ses frontières le 15 juin dernier uniquement avec le Danemark, la Finlande et l'Islande.

L'Ecosse

Depuis le 15 juillet 2020, les entreprises écossaises de tourisme et d'hôtellerie peuvent rouvrir leurs portes grâce à une série de nouvelles mesures de sécurité. Il s'agit notamment des Bed&Breakfast, hôtels, restaurants, musées et autres attractions. Pour rappel, les visiteurs de 57 pays dont la France peuvent se rendre en Écosse depuis le 10 juillet dernier sans avoir à se mettre en quarantaine à leur arrivée. La distanciation physique, les mesures d'hygiène renforcées ainsi que d'autres restrictions resteront en place pour les mois à venir à travers le pays. Attention, pensez à vérifier à l'avance quels sont les établissements et les attractions ouverts, car la reprise est progressive, tout n'ouvre pas d'un coup !

L'Allemagne

Dès le 15 juin 2020, les autorités allemandes ont levé les contrôles aux frontières franco-allemandes ainsi que toutes les restrictions de déplacements entre la France et l'Allemagne. Vous pouvez vous rendre sans soucis au pays de Goethe, sans quarantaine ni test. En revanche, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et les commerces notamment. Dans le Land de Bavière, où le coronavirus est particulièrement actif, des stations de test permettent aux voyageurs de se faire tester sur trois autoroutes près de la frontière autrichienne et dans les gares de Munich et Nuremberg.

La Suisse

Comme tous les ressortissants de l'espace Schengen, les Français peuvent se rendre en Suisse depuis le 15 juin 2020. Vous n'avez pas besoin de vous mettre en quarantaine si vous ne présentez pas de symptômes, sauf si vous revenez des zones à risque définies par l'Office fédéral de la santé publique. Pas besoin de test ni de certificat médical attestant de votre bonne santé non plus. Le port du masque est obligatoire dans tous les transports publics.

Publicité
Publicité

Plus d’infos

image beaconimage beaconimage beacon