Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Noma, le meilleur restaurant du monde, ouvre un pop-up au Japon

logo de AD Magazine AD Magazine 24.11.2022 Condé Nast Traveller

Noma, meilleur restaurant du monde à plusieurs reprises

Depuis son lancement à Copenhague en 2003, noma s’est fait le fer de lance d’une révolution gastronomique mondiale. En appliquant à la tradition culinaire scandinave une approche singulière, basée sur la recherche, la fermentation et l’expérimentation, le restaurant aux trois étoiles Michelin a recueilli tous les suffrages. À cinq reprises, la prestigieuse table a décroché la première place du classement des 50 meilleurs restaurants du monde (en 2010, 2011, 2012, 2014 et 2021). Et les techniques innovantes et l’approche durable du chef René Redzepi, salué par les plus grands, ne sont pas étrangères à cette reconnaissance unanime.  

Aujourd’hui, c’est à nouveau au Japon que le « meilleur restaurant du monde » s’apprête à dresser une table éphémère. Après des pop-ups en Angleterre, en Australie, au Mexique, et à New York, Kyoto aura l’honneur de recevoir noma en 2023. Le chef Redzepi sillonne depuis déjà un moment le pays du Soleil levant à la découverte de sa culture culinaire, et de la cuisine kaiseki en particulier. Une quête débutée à Kyoto il y a deux ans : il semblait donc logique qu’elle trouve ici son aboutissement.

© Amy Tang

Au menu

Noma Kyoto sera installé au Ace Hotel Kyoto du 15 mars au 20 mai 2023, midi et soir, du mercredi au samedi. Les réservations ont été ouvertes  le 7 novembre, et toutes les dates annoncent déjà complet. Le menu – c’est la signature du restaurant – propose des ingrédients sourcés chez des agriculteurs, des chasseurs, des poissonniers et des éleveurs locaux, pour les fusionner avec des saveurs et des techniques culinaires venues des quatre coins du monde. Tout en conservant l’esprit maison, le pop up se voudra une ode à la saison des cerisiers au Japon. Cette immersion gastronomique unique vaut 475 € avec les alcools ou 300 € avec boissons non alcoolisées. Les paiements ne se font qu’en yen.

René Redzepi a par ailleurs fait savoir au monde entier que cette expérience marquerait la fin d’une ère pour noma et annoncerait un nouveau chapitre dans l’histoire du restaurant. Une équipe de 95 personnes fera le déplacement en Asie pour mener à bien cette évolution. Préparez-vous à vivre une expérience unique.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de noma.

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: AD

image beaconimage beaconimage beacon