Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Polynésie française, lointain paradis

logo de Petit Futé Petit Futé 11.01.2018 Baptiste THARREAU

Au beau milieu de l'océan Pacifique, aux confins du rêve et de la réalité, la Polynésie française déroule en douceur son tapis de fleurs et de coquillages, ses mille et une couleurs enchanteresses. S'éparpillant sur une surface plus grande que celle de l'Europe, cinq archipels composent ce pays d'outre-mer : les îles Marquises, les îles Australes, les îles Gambier, les îles Tuamotu et les îles de la Société, constituées des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent.

Sur chacune de ces 118 surfaces émergées, se mélange le vert d'une végétation luxuriante au bleu profond de l'océan Pacifique, aux blancs nuages qui paissent dans les nues infinies, à la clarté diaphane de ses lagons. Comment ne pas tomber amoureux de ces reliefs volcaniques, atolls et autres merveilles géographiques qui font de la reine Polynésie une vraie carte postale ?

Si beaucoup tendent à lier la Polynésie à ses eaux translucides et à son milieu aquatique exceptionnel, elle regorge en outre d'innombrables trésors encore peu exploités. La Polynésie n'est pas qu'une histoire d'eau. Chaque île haute devient ainsi l'objet de formidables visites, où les traditions polynésiennes sont remémorées par ses marae, anciens lieux de culte extérieurs, et où tout un chacun peut s'adonner à une multitude d'activités en connivence avec Mère Nature : autant de loisirs qui permettent de découvrir l'archipel sous un tout autre jour. Pour ne rien gâcher, chacune de ces expériences vous permettra de rencontrer des personnes formidables qui n'hésiteront pas à vous faire découvrir tous les secrets de leur paradis lointain.

Une nature paradisiaque et romantique

Mère Nature s'est montrée riche et généreuse. Chaque île, chaque archipel se différencie de tous les autres. Dans l'archipel de la Société, Tahiti se caractérise avant tout par ses vallées majestueuses et sa presqu'île abritant les falaises du Pari. Huahine restera ancrée dans les mémoires par son aspect sauvage, tandis que Bora Bora retiendra davantage l'attention par les splendides couleurs de son lagon. Les atolls, comme aux Tuamotu, les Australes et/ou les Marquises dévoilent un tout autre aspect de la Polynésie. Chaque voyage en cette partie lointaine du Pacifique se montre sans cesse différent.

Paradis des lunes de miel, la Polynésie française est d'un romantisme à fleur de lagon. Petit déjeuner apporté en pirogue jusqu'à la terrasse de votre bungalow (sur pilotis, naturellement), déjeuner typique sur une plage paradisiaque lors d'une excursion snorkeling, délassement des sens et bien-être dans un Spa, croisière en catamaran au coucher de soleil, un verre de champagne à la main, soirées folkloriques avec un buffet de fruits de mer... sans oublier le mariage traditionnel polynésien, des plus pittoresques !

Le paradis de la plongée et des activités nautiques

Les eaux turquoise des lagons se révèlent particulièrement propices pour la plongée, la faune s'y montrant très riche. Requins à pointe blanche ou noire, requins-marteaux, raies manta, barracudas, poissons-papillons, dauphins et baleines, tous ces animaux permettent des rencontres inoubliables dans un environnement de toute beauté. De nombreux jardins de corail, accessibles aussi bien aux débutants qu'aux plongeurs confirmés, n'attendent que vous pour dévoiler leurs teintes extravagantes. Par ailleurs, la Polynésie permet la pratique de multiples activités nautiques : voilier, catamaran, pirogue, parachute ascensionnel, marche sous l'eau, snorkeling, jet ski, ski nautique, surf...

Un artisanat très riche

Peu de voyageurs reviennent les mains vides de Polynésie. En souvenir, un objet d'artisanat acheté sur l'une des îles ou l'un des atolls visités. Aux Marquises, ils pourront rendre visite aux sculpteurs de tikis, représentations humaines de divinités travaillées dans le bois, la pierre, ou d'autres matériaux. Leurs proportions symbolisent la puissance, l'abondance et la bonté. Dans les îles de la Société, de nombreuses huttes d'artisanat proposent à la vente colliers, tapa, objets tressés en pandanus, comme les sacs et chapeaux, ou encore tifaifai. L'artisanat se retrouve un peu partout au sein d'associations. De nombreuses fermes perlières sur pilotis content en outre la naissance de ce symbole de beauté que constitue la perle de Tahiti.

Les lagons de Polynésie française sont, pour la plupart, le royaume de la perle de culture, notamment dans les Tuamotu et aux Gambier. Les perles de Tahiti sont réalisées à partir de concrétions d'huîtres à lèvres noires, les Pinctada margaritifera. La nacre perlière issue de Polynésie française est unique, et prend une multitude de teintes naturelles, d'un vert irisé à une couleur rosée ou gris lunaire grâce à l'environnement particulièrement sain composé de lagons. Les perles de Tahiti peuvent prendre diverses formes et couleurs. Rondes, en poire ou ovales, elles constituent une partie du trésor de la Polynésie fort prisé par mesdames.

Des possibilités multiples

Mais alors, où aller ? En effet, les possibilités sont si nombreuses qu'il va falloir faire des choix. Voilà un petit aperçu des différentes îles. Si beaucoup fuient Papeete à l'arrivée, il ne faut pas négliger Tahiti. L'intérieur de l'île est magnifique et surprenant, la presqu'île charme par sa sauvagerie et sa tranquillité. Les infrastructures hôtelières sont de qualité, l'offre gastronomique variée et de bonne facture. Si différente de Tahiti, Moorea est pourtant si proche ! Nombreuses infrastructures touristiques, quantité de prestations, un beau lagon, des découvertes nature inoubliables... Moorea a tout pour séduire.

Huahine elle est une vraie merveille, et de nombreux voyageurs en reviennent enchantés. Certains la classent au premier rang de leurs souvenirs. Sauvage, authentique, elle allie la beauté d'un lagon préservé à des montagnes luxuriantes.

Raiatea de son côté est méconnue des voyageurs aériens... mais pas des plaisanciers, qui font d'Uturoa, le second Papeete, leur port d'attache. Il faut dire qu'elle forme avec Tahaa un lagon merveilleux. On peut découvrir des coins superbes, notamment au sud de l'île, et remonter en pirogue la seule rivière navigable de Polynésie française !

Tahaa, l'île vanille, a également tout pour plaire : un lagon exceptionnel partagé avec Raiatea, quelques adresses coup de coeur, et une nature quasiment vierge encore à découvrir. Calme, volupté et couchers de soleil parfois inoubliables sur Bora, au loin.

Et Bora Bora, on aime ou on n'aime pas, mais Bora reste Bora. La plus... la moins... comment dire ? Une vraie légende en tout cas. Les hôtels comptent parmi les plus beaux du monde, les activités nautiques foisonnent, le lagon est réputé comme l'un des plus extraordinaires de la planète... Prix exorbitants, certes. Mais quelle profusion de prestations !

A Maupiti, voilà une autre merveille, au lagon au moins aussi beau que celui de Bora... mais tellement mieux préservé ! Petites structures commodes et chaleureuses pour accueillir ceux qui ont le temps, la patience et l'esprit de partager des moments de paix divine avec les habitants. Maupiti a séduit plus d'un voyageur !

Les îles Australes sont peut-être la prochaine destination d'avenir... Les infrastructures se mettent peu à peu en place, et les voyageurs sont fascinés par des îles si différentes de celles de la Société, par les plages, les traditions et... le ballet des baleines, de juillet à octobre.

Tuamotu est elle le paradis de la plongée et du farniente (sans oublier la perle), Rangiroa n'a plus besoin de publicité, son lagon et ses merveilles ont fait le tour du monde. Fakarava, Manihi et Tikehau s'avèrent aujourd'hui des destinations prisées. Dans tous les cas, attendez-vous à un soleil éclatant, des immensités minérales sidérantes, un silence, un calme et une torpeur à nuls autres pareils.

Et tant d'autres atolls méconnus à arpenter... Notamment Gambier, ordinairement laissés-pour-compte au niveau touristique, charment par leur côté " bout du monde " et leur ambiance d'un autre temps. Et enfin les Marquises, ces terres mythiques choisies par Brel et Gauguin. Population accueillante, traditions vivaces et différentes de Tahiti et ses îles, randonnées extraordinaires, artisanat de premier ordre... Vous l'avez compris : nous adorons les Marquises.

Infos futées

Quand ? La haute saison s'étend de mai à octobre et pour les fêtes de fin d'année. La basse saison de novembre à avril.

S'y rendre. Compter autour de 2 000 € l'aller-retour et une à deux escales.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

GIE TAHITI TOURISME - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Publicité
Publicité

Plus d'info : Petitfute.com

image beaconimage beaconimage beacon