Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"On doit savourer ce titre"

logo de Keystone-ATSKeystone-ATS 31.07.2020
© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

"Ce titre est mérité. Il récompense les efforts fournis et notre acharnement au travail. On doit donc le savourer." Même s’il est resté muet à Tourbillon, Jean-Pierre Nsame ne cachait pas son bonheur.

Le buteur des Young Boys avoue se trouver désormais sur "une autre planète". "Je ne m’attendais pas à vivre une telle saison: gagner le titre et inscrire 30 buts, lâche-t-il. Nous avons su faire preuve de caractère pour devancer Saint-Gall. Nous avons su mettre le coup de collier pour prendre 5 points d'avance avant de finir le travail un peu dans la douleur avec nos trois victoires 1-0 lors des trois derniers matches. La clé fut aussi la richesse de notre effectif. L’entraîneur a pu faire tourner sur toutes les rencontres depuis le restart. Il a, à chaque fois, procédé à ses cinq changements sans que l’équilibre de l’équipe ne soit altéré."

Pour le Camerounais, cette saison a été marquée par un tournant: la victoire 5-0 à Zurich le 18 juillet. "On ne gagnait plus à l’extérieur depuis une éternité. Ce match nous a fait le plus grand bien, explique-t-il. Il nous a permis de prendre la main et aussi de soigner notre différence de buts. Il convient de remercier le FC Saint-Gall. Pour devancer une telle équipe, nous avons dû jouer notre meilleur football."

Jean-Pierre Nsame ne sait pas encore où s’écrira son futur. "La priorité est de fêter ce titre et d’aller ensuite chercher la Coupe de Suisse, lance-t-il. Sur un plan personnel, j’estime avoir encore à 27 ans une certaine marge de progression. A moi de soigner les détails qui n’ont peut-être pas joué en ma faveur cette saison. J’ai encore beaucoup à apprendre. Je ne me fixe aucune limite."

"On ira à la guerre"

Dans le camp sédunois, le discours n’était bien sûr pas le même. "La déception est réelle même si les Young Boys méritent leur victoire, souligne Quentin Maceiras. Nous n’avons pas montré le même vissage que lors de nos derniers matches. Nous avons joué beaucoup trop bas. Nous avons eu de la peine à nous créer des occasions."

Pour le latéral, seul compte désormais le match de Genève lundi. "On ira à la guerre, promet-il. On va tout donner sans nous préoccuper du résultat de Thoune. J’ai foi en nous. Je veux croire que l’on échappera à ce barrage. Mais une défaite devant le Servette FC ne nous condamnera pas. Nous resterons en vie quel que soit le résultat à Genève. Et je suis persuadé que le FC Sion est plus fort que le FC Vaduz."

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon