Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Retour aux sources pour Conforama Suisse

logo de 20 Minutes 20 Minutes 31.07.2020

Après 9 ans passés au sein d’un conglomérat étranger, la chaîne de magasins d’ameublement a été rachetée par des investisseurs helvétiques.

Le rachat ne changera rien à l'organisation actuelle de l’entreprise. © AFP Le rachat ne changera rien à l'organisation actuelle de l’entreprise.

Propriété du conglomérat sud-africain Steinhoff International depuis 2011, Conforama Suisse change de mains. La chaîne de magasins d'ameublement a annoncé jeudi son rachat par un groupe d'investisseurs suisses.

«Nous revenons à notre concept d'origine, redevenir suisse est pour nous un retour aux sources», s'est réjoui Patrice Dupasquier, directeur général de l'enseigne helvétique.

En pleine pandémie de coronavirus, la filiale suisse de Conforama est parvenue à convaincre de nouveaux investisseurs, qui tiennent à rester discrets, leurs noms n'ayant pas été communiqués.

«Cela peut paraître surprenant de l'extérieur mais de l'intérieur cela ne l'est pas. L'intérêt des nouveaux investisseurs vient récompenser 44 années d'activités fructueuses en Suisse. Nous nous portons extrêmement bien», relève M. Dupasquier auprès de l'agence de presse AWP.

Si les discussions en vue du rachat ont débuté en septembre, elles ont abouti durant la crise sanitaire. «Cela a été plutôt l'occasion de montrer la résilience de notre modèle d'affaires», estime le directeur. Conforama Suisse est ainsi déjà quasiment parvenu à rattraper le manque à gagner essuyé pendant les deux mois de fermeture obligatoire.

«La vente en ligne a permis d'atténuer la baisse des revenus et lors de la réouverture, nous avons bénéficié de la fermeture des frontières et donc de l'absence de tourisme d'achat», explique le responsable.

Aucune réorganisation en vue

Le rachat ne changera rien à l'organisation actuelle, ni au sein de la direction, ni pour les 1200 collaborateurs que compte l'entreprise. «Nous voyons cette transaction comme un partenariat. Pour les collaborateurs et les fournisseurs c'est un soulagement», explique-t-il. La reprise permettra au groupe de poursuivre ses investissements sur le canal numérique et dans les magasins.

La vente en ligne est en effet une des priorités stratégiques de la société, qui en retire actuellement 10% de son chiffre d'affaires. «Notre ambition est de nous renforcer dans l'omnicanal (l'utilisation simultanée de différents canaux de vente), car l'essentiel va se passer sur le web». Le groupe a investi l'année dernière 1,5 million de francs dans un projet numérique.

Face aux bouleversements qui ont déferlé sur le marché du meuble suisse, très concurrentiel, le directeur se montre confiant: «Nous avons un modèle d'affaires unique, avec l'ameublement, la décoration et l'électronique de divertissement. Cela nous permet d'attirer différents segments de clientèle dans nos magasins, notamment des jeunes».

8 millions de visiteurs

En 2019, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 450 millions de francs, parvenant à inscrire une croissance de 2% dans un marché du meuble suisse en repli depuis plusieurs années. «Cela dépend de l'ouverture de nouveaux magasins mais généralement nous profitons d'une hausse des ventes de 3 à 5%", précise le directeur.

Une des clés de ce succès est la fréquentation, avec 8 millions de visiteurs dans les 22 enseignes suisses. «Nous avons un excellent maillage mais nous voyons encore du potentiel pour quelques magasins, notamment à Zurich ou dans des régions plus reculées», note M. Dupasquier.

En difficulté depuis 2017 en raison d'irrégularités comptables, Steinhoff International a déjà cédé Conforama France aux propriétaires de XXXLutz et au fonds américain Clayton, Dubilier & Rice (CD&R) en juillet dernier. Une restructuration de grande envergure avait été décidée en amont de la vente, entraînant la suppression de 1900 postes sur 9000 en France. La Suisse n'était pas concernée.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon