Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Comment lutter contre la dépression sans médicaments

logo de Terrafemina Terrafemina 04.10.2018

La vie en noir, cette chape de plomb qui s'est abattue sur vous et dont vous n'arrivez pas à vous dégager. Comment lutter contre la dépression naturellement, sans passer par la case médicaments ? Voici quelques conseils pour se soigner.

Certains événements de la vie quotidienne, des événements perturbants voire traumatisants ou un stress excessif et permanent peuvent être à l'origine de l'apparition d'une dépression.

Ces événements entraînent des mécanismes cérébraux qui sont également impliqués dans la dépression, notamment le déséquilibre de neurotransmetteurs. Pour lutter contre ces déséquilibres, Myriam Zlotnik, naturopathe et sophrologue du réseau Médoucine, nous donne ses astuces pour lutter contre la dépression de façon naturelle.

Le stress, une des causes majeures de la dépression

Le stress est avant tout une réaction physique de l'organisme. Lorsque l'on est exposé à un événement vécu comme une agression, le corps se met à fabriquer du cortisol, une hormone qui met à disposition de l'énergie afin de réagir instantanément au danger par l'action ou la fuite (le fameux instinct de survie). Le problème, c'est que lorsque ce stress ne retombe pas. C'est ce trop-plein de cortisol qui pourra conduire à moyen ou long terme à ce que l'on appelle la dépression. L'épuisement physique et émotionnel et les troubles du sommeil en sont des signes avant-coureurs. La dépression peut donc apparaître suite à des coups de stress répétés, mais aussi des carences alimentaires, des prises médicamenteuses... Ces éléments pourront induire une surchauffe du cerveau et donc une inflammation du tissu cérébral qui entraînera une baisse de certains neurotransmetteurs. C'est pourquoi certains antidépresseurs agissent symptomatiquement sur cette baisse ou neutralisent l'augmentation du cortisol.

Lutter contre la dépression par le corps

Il existe des méthodes de corporalité comme le yoga, la méditation, l'hypnose, la cohérence cardiaque et la sophrologie par exemple, pour calmer les rouages de notre rumination, prendre du temps pour se poser, se recentrer et respirer.

La sophrologie va permettre non seulement la relaxation du corps et de l'esprit, mais aussi permettre l'activation des capacités de confiance et d'estime de soi qui seront prédominantes pour lutter contre la dépression. En séance, on apprendra à relaxer le corps, à éliminer les tensions, à positiver pour voir la vie avec un regard différent et mieux vivre son quotidien en ne subissant plus les événements grâce à la gestion de ses émotions. De ce fait, on pourra améliorer son sommeil, gérer les situations anxiogènes, augmenter sa concentration, être plus performant...

Compléter avec la naturopathie

La naturopathie viendra en complément des traitements allopathiques et des méthodes de corporalité pour travailler sur l'origine du problème. En effet, l'alimentation et les compléments alimentaires peuvent nous aider à produire des hormones et des neurotransmetteurs utiles en cas de stress, mais également à faire chuter le cortisol une fois que le stress est passé pour limiter ses effets néfastes afin que le cerveau revienne à son niveau normal et que l'humeur et le sommeil se régulent. Il est important de rappeler que tout comme en médecine traditionnelle, on ne fera pas d'auto-complémentation pour s'éviter tout risque pour sa santé. De ce fait, un naturopathe ou un médecin sera à même de vous conseiller les compléments et les dosages qui vous seront personnellement adaptés.

Quels antidépresseurs naturels ?

Le magnésium

Présent dans pratiquement toutes nos réactions métaboliques, le magnésium est indispensable au bon fonctionnement du corps. En cas de stress physique et psychologique, il y aura une chute de magnésium qui s'évacuera dans les urines, c'est pourquoi rééquilibrer son niveau de magnésium est souvent l'un des premiers réflexes dans les cas de stress et de dépression.

Le magnésium dépend fortement de la présence de la vitamine D dans l'organisme, il faudra donc allier les deux pour qu'il soit bien absorbé.

L'ashwagandha

C'est une plante ayurvédique aux propriétés adaptogènes qui va permettre au système nerveux de s'adapter au stress, elle fait chuter le taux de cortisol, améliore la mémoire et diminue l'inflammation du tissu cérébral.

La rhodiola

Également adaptogène, la rhodiola aura des effets proches de l'ashwagandha, elle sera plus adaptée au léger stress chronique qu'aux gros coups de stress.

La mélisse

Elle est idéale pour retrouver un sentiment de détente et de meilleures performances intellectuelles, elle agit également sur la concentration. Elle aura un effet doux et est idéale pour un léger stress temporaire (une période d'examens par exemple).

Les omégas 3

Issus des poissons gras, ils favorisent une action anti-inflammatoire cérébrale sans aucun effet secondaire.

Les compléments à base de safran

Ils ont un effet neuroprotecteur et agissent bien sur les cas de dépression. Attention cependant, ces compléments ne peuvent pas être utilisés sur les femmes enceintes ou allaitantes et ne devront pas excéder une certaine dose journalière, il faudra donc bien se renseigner auprès de son naturopathe ou autre professionnel de santé.

Les huiles essentielles

Pour un effet sédatif, on choisira l'angélique, la camomille, la verveine, la marjolaine. Pour un effet stimulant, ce sera le basilic, le romarin, la cannelle, le gingembre, le thym... Encore une fois, seul un professionnel de santé qui connait les huiles essentielles est habilité à faire les bonnes compositions et à conseiller les bons dosages en ce qui concerne les huiles essentielles.

Attention aux intolérances

Les intolérances alimentaires peuvent être des facteurs de dépression, dans les cas de sensibilité au gluten ou aux protéines laitières. On pourra vérifier ses intolérances alimentaires en faisant des tests sur deux semaines en diminuant ces aliments et en vérifiant l'évolution de son état.

Savoir prendre soin de soi

Pour finir, il faudra savoir être égoïste de temps à autre et s'accorder des moments qui peuvent être courts, mais de qualité.

Quelques minutes de respiration par jour peuvent tout changer à notre rythme de vie.

Mieux manger, prendre l'air et la lumière, s'oxygéner pour recharger ses batteries, sans oublier une alimentation riche en fruits et légumes frais avec toujours une part de crue, des protéines végétales à rajouter à son alimentation, une eau faiblement minéralisée au quotidien, chouchouter son sommeil, s'organiser, savoir déléguer... Autant de bonnes habitudes à prendre pour améliorer son hygiène de vie et s'éviter un trop-plein de stress qui pourra mener à la dépression.

Par Myriam Zlotnik, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Terrafemina

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon