Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le yaourt protégerait le corps

logo de Cover Media Cover Media il y a 6 jours covermg.com

Et si les yaourts pouvaient agir comme des médicaments pour prévenir certaines maladies ? C'est la conclusion d'une étude de chercheurs américains de l'Université de Madison dans le Wisconsin, qui se sont aperçus que manger un yaourt pauvre en matières grasses juste avant de manger un plat frit à 900 calories pouvait permettre d'empêcher les molécules inflammatoires d'entrer dans le sang.

L'inflammation chronique, qui pousse le corps à s'auto-agresser, est liée à de nombreuses maladies comme l'arthrose, l'asthme, l'obésité ou les maladies cardiovasculaires, entre autres. Pour son étude, l'équipe a donc étudié 120 participantes, des femmes, la moitié obèse, l'autre moitié non-obèse.

a woman wearing a red shirt © Provided by Cover Media

Chaque groupe était ensuite séparé en deux, la moitié devait manger un yaourt pauvre en matières grasses tous les jours pendant 9 semaines et l'autre moitié devait manger un pudding non-lacté. Des analyses sanguines réalisées pendant la période d'essai ont montrer des améliorations significatives des marqueurs inflammatoires pour le groupe qui consommait des yaourt. Autrement dit, le yaourt protège le corps !

« Nous avons vu un effet immédiat, qui a duré pendant 9 mois, et notre hypothèse est que ça s'améliore avec le temps », a indiqué au Mail Online le Dr Brad Bolling, en charge de l'étude. La prochain étape, pour l'équipe, est de déterminer quels composants du yaourt permettent d'améliorer les marqueurs biologiques de ceux qui en mangent, et dans quelle mesure.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon