Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pellicules : comment s’en débarrasser naturellement

Logo de Medisite Par Medisite Par Medisite | Diapositive 1 sur 7: D’où viennent les pellicules ? La naturopathe Sabine Monnoyeur explique que les pellicules sont des desquamations du cuir chevelu. Elles peuvent être grasses ou sèches et indiquent un dysfonctionnement du système digestif, hépatique et nerveux.Il faut choisir le remède qui est adapté à votre type de pellicules. Par exemple pour les pellicules sèches, il faut miser sur l'hydratation et pas seulement sur les soins “anti-pelliculaires” rappelle Sabine Monnoyeur.Les pellicules sèches : "Il est recommandé de réaliser des bains d'huile, 2 fois par mois, pour hydrater le cuir chevelu" précise-t-elle.Les pellicules grasses: "Il est recommandé d’utiliser des shampoings anti-pelliculaires à base zinc pirythione car ils permettent de stopper le développement du champignon sur le cuir chevelu. Il est également préconisé d’associer les shampoings à des lotions à base de myrte".Conseils : Si vous rencontrez des problèmes de pellicules, la spécialiste précise qu’il peut être intéressant de vous supplémenter en vitamines C et E, provitamine A et sélénium.

Choisir le remède selon son type de pellicules

D’où viennent les pellicules ? La naturopathe Sabine Monnoyeur explique que les pellicules sont des desquamations du cuir chevelu. Elles peuvent être grasses ou sèches et indiquent un dysfonctionnement du système digestif, hépatique et nerveux.Il faut choisir le remède qui est adapté à votre type de pellicules. Par exemple pour les pellicules sèches, il faut miser sur l'hydratation et pas seulement sur les soins “anti-pelliculaires” rappelle Sabine Monnoyeur.Les pellicules sèches : "Il est recommandé de réaliser des bains d'huile, 2 fois par mois, pour hydrater le cuir chevelu" précise-t-elle.Les pellicules grasses: "Il est recommandé d’utiliser des shampoings anti-pelliculaires à base zinc pirythione car ils permettent de stopper le développement du champignon sur le cuir chevelu. Il est également préconisé d’associer les shampoings à des lotions à base de myrte".Conseils : Si vous rencontrez des problèmes de pellicules, la spécialiste précise qu’il peut être intéressant de vous supplémenter en vitamines C et E, provitamine A et sélénium.
© Fournis par Medisite

Découvrez Medisite.fr

image beaconimage beaconimage beacon