En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité du sportjavascript:;

Les relayeuses suisses en finale avec le 4e temps des demies

logo de atsats 12.08.2017 op
Sarah Atcho, Mujinga Kambundji, Ajla Del Ponte et Salome Kora sont très bien parties. © Fournis par SDA Sarah Atcho, Mujinga Kambundji, Ajla Del Ponte et Salome Kora sont très bien parties.

Les Suissesses se sont qualifiées avec brio pour la finale du 4 x 100 m des Mondiaux à Londres.

Ajla Del Ponte, Sarah Atcho, Mujinga Kambundji et Salomé Kora ont battu au passage de 0''03 leur record national, en 42''50.

Elles ont assuré leur qualification pour la finale de samedi soir directement à la place, en terminant 3es de la première demi-finale, derrière les Etats-Unis (41''84, MPM) et la Grande-Bretagne (41''93), résistant très bien au retour des Pays-Bas de Dafne Schippers. C'est la première fois qu'un relais suisse féminin 4 x 100 m se hisse dans une finale planétaire (Mondiaux ou JO).

Lors des cinq derniers grands événéments, Mondiaux et JO, entre 2011 et 2016, le relais suisse avait toujours oscillé entre la 12e et la 14e place. Le retour de Kambundji dans l'équipe, en début d'année, a considérablement bonifié l'équipe, qui a pu surmonter les départs des soeurs Lea et Ellen Sprunger. Le nouveau coach Ralph Mouchbahani a bien su prendre le témoin de Laurent Meuwly, qui avait bâti l'équipe et lancé le projet, en partant de loin.

Les Suissesses auront un rôle à jouer en finale (22h30). Seules trois relais ont couru plus vite en demi-finale: les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, gagnante de la 2e demi-finale en 42''34. Les Jamaïcaines ont réalisé le même chrono que les Suissesses (42''50).

Le précédent record national avait été établi, dans la même formation, début juillet à Lausanne lors de la victoire à Athletissima, en 42''53.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon