Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité du sport Suisse

Deschamps à la rescousse d'Henry

logo de Sports.fr Sports.fr 08.11.2018 Damien Richy

Monaco au plus mal, Didier Deschamps ne pouvait rester insensible. Le sélectionneur des Bleus a échangé avec Thierry Henry et l'a aussi conseillé sur sa difficile mission, jeudi en conférence de presse.

© Reuters

"Ça ne me fait pas plaisir. Avec Monaco, j'ai un attachement particulier parce que ç'a été mon premier club en tant qu'entraîneur. Ce sont des situations compliquées, difficiles, ça peut arriver." S'il a d'autres préoccupations, comme celle de qualifier la France pour le Final Four de la Ligue des nations, Didier Deschamps n'oublie pas d'où il vient. Le sélectionneur national a commenté la situation de l'ASM, avant-dernière de Ligue 1 et éliminée prématurément de la Ligue des champions, ce jeudi en conférence de presse, délivrant quelques conseils au nouvel entraîneur.

"Titi Henry se retrouve dans une situation qui est compliquée pour lui, au-delà du fait qu'il débute dans le métier même s'il a, évidemment, toute la capacité pour devenir un très bon entraîneur, a assuré Deschamps au sujet du tout jeune coach monégasque, dont c’est la première expérience en tant qu’entraîneur principal, comme lui en 2001. Il commence dans le dur comme on dit. Mais il est plein de bonne volonté évidemment, d'envie et de détermination. J'ai échangé avec lui, oui, mais on ne va pas rentrer dans les détails." Des contacts admis entre les deux hommes, concernant le maintien en championnat ou simplement la sélection de Djibril Sidibé parmi les 23 Bleus retenus contre les Pays-Bas et l'Uruguay ? Mystère.

"C’est un métier très difficile de toute façon, poursuit le sélectionneur. Pas parce que c'est Thierry Henry ou un autre. Ce métier est très difficile. Quand vous êtes dans une situation comme ça, qui n'est pas prévue au départ pour un club qui a des ambitions, il faut parer à l'essentiel et faire en sorte que ça aille mieux dans les semaines à venir." De précieuses indications quand on se souvient que "La Desch" avait flirté avec la relégation à ses débuts avant de connaître les succès que l'on sait.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

image beaconimage beaconimage beacon