Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité du sport Suisse

Tottenham: comment Lucas est passé du banc du PSG au haut de l'affiche en Premier League

logo de RMC Sport RMC Sport 14.09.2018 RR

En début d’année, Lucas cirait le banc du PSG. Il se pose aujourd’hui comme l’une des principales armes offensives de Tottenham, qui affronte samedi Liverpool (13h30, à suivre en exclusivité sur RMC Sport) à l’occasion de la 5e journée de Premier League.

Lucas Moura © AFP Lucas Moura

"C’est un cauchemar de jouer contre lui. Il peut marquer du pied gauche et du droit. C’est un grand joueur. Il est incroyable." Non, dans cet entretien accordé fin août au London Evening Standard, Jan Vertonghen ne parle pas de Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Kylian Mbappé. Le défenseur de Tottenham encense ici celui qui a été élu meilleur joueur de Premier League le mois dernier: un certain Lucas Moura, récompensé devant Sadio Mané, Virgil van Dijk ou encore Benjamin Mendy.

Si les compliments adressés par Vertonghen à son coéquipier peuvent sembler exagérés aux yeux de ceux qui ne s’intéressent pas à la Premier League, ils se justifient parfaitement au regard du début de saison réalisé par le Brésilien.

Titulaire lors des quatre premiers de championnat, il a déjà planté à trois reprises et sera donc l’une des principales armes offensives des Spurs face à Liverpool, samedi (13h30), pour ce choc de la 5e journée (à suivre en exclusivité sur RMC Sport).

Peu imaginaient sans doute une telle trajectoire lorsque Lucas a posé ses valises en Angleterre en janvier dernier après une première partie de saison 2017-2018 passée sur le banc ou dans les tribunes du Parc des Princes. Ses débuts à Tottenham n’ont pas non plus été simples. Nouvel élément d’un secteur offensif déjà bien fourni, il a d’abord dû se contenter de bouts de matchs en championnat, n’étant titulaire qu’en FA Cup quand Mauricio Pochettino décidait de procéder à un très large turnover.


Un doublé retentissant à Old Trafford

"Il a encore besoin de prendre ses marques au sein de l'équipe. Il doit s'adapter à nos caractéristiques. Nous travaillons encore sa condition physique. Paris avait une autre philosophie de jeu et on lui demandait autre chose qu'ici. Il doit se montrer encore plus impliqué quand nous n'avons pas le ballon. Ça va venir avec l’entraînement", expliquait l’entraîneur argentin en mars dernier. Il ne s’est pas trompé.

Après avoir longtemps rongé son frein, Lucas a profité de la préparation estivale pour monter en puissance. Dans le cadre de l’International Champions Cup, un tournoi amical réunissant chaque année des cadors européens, l’ancien de Santos a notamment frappé fort avec un doublé contre la Roma (4-1).

Titulaire dans la foulée contre le Barça et l’AC Milan, toujours en amical, il a continué à marquer des points et à gagner la confiance de Pochettino, qui lui a offert une place dans le couloir droit de son 4-2-3-1 dès la première journée de Premier League sur le terrain de Newcastle (2-1). Mais le véritable déclic pour Lucas est intervenu la semaine suivante contre Fulham (3-1).

A nouveau titulaire, il a inscrit son premier but en championnat d’une sublime frappe du gauche. Il a fait encore plus fort à Old Trafford. Dans l’antre de Manchester United, il a livré une prestation XXL avec un doublé à la clé et un repli défensif impressionnant. "Il faut enchaîner, il faut continuer comme ça. Ce n’est que le début", confiait-il après la rencontre au micro de RMC Sport.

"Il travaille dur"

Après les quatre premiers journées, seuls Sadio Mané (Liverpool) et Aleksandar Mitrovic (Fulham) ont déjà marqué plus que lui avec 4 buts au compteur. Positionné par Pochettino dans le couloir droit ou dans un rôle d’électron-libre derrière Harry Kane, avec le duo Christian Eriksen-Dele Alli un cran plus bas, Lucas s’éclate et constitue finalement le vrai renfort d’une équipe de Tottenham qui a choisi de ne pas recruter lors du mercato estival.

"Il travaille dur. Il met beaucoup de rythme. Tout le monde dans le vestiaire est très heureux pour lui. Il n’a pas joué autant qu’il voulait l’année dernière", soulignait Vertonghen dans les colonnes du London Evening Standard. A lui de poursuivre sur sa lancée dans les prochaines semaines pour écarter la concurrence à venir de Heung-min Son.

Parti ces dernières semaines disputer les Jeux asiatiques, remportés par la Corée du Sud, Son est revenu à Tottenham cette semaine et il sera un candidat crédible à une place de titulaire quand il aura parfaitement récupéré de ses efforts, lui qui a également pris part à la Coupe du monde. Mais 

des Jeux asiatiques, Lucas a encore le temps de marquer des points. Briller contre Liverpool serait un nouveau signal fort envoyé à Pochettino.

AUSSI SUR MSN : Tottenham - Pochettino : "LLoris a fait une erreur et il le paye"

Relire la vidéo



Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

image beaconimage beaconimage beacon