Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité du sport Suisse

Le chef des arbitres bousculé à Zoug: il raconte

logo de Le Matin Le Matin 19.04.2019 Cyrill Pasche

Brent Reiber, le chef des arbitres, a été agressé par un fan zougois remonté après le but annulé lors de l’acte IV de la finale.

L'atmosphère était électrique jeudi soir à Zoug après l'annulation d'un but marqué par le EVZ en finale contre Berne. © Keystone L'atmosphère était électrique jeudi soir à Zoug après l'annulation d'un but marqué par le EVZ en finale contre Berne.

Brent Reiber doit malheureusement avoir l’habitude d’être la cible de la colère de nombreuses personnes lorsqu’il assiste à un match depuis la tribune de presse. Le chef des arbitres est régulièrement pris à partie verbalement par des fans qui se trouvent à proximité de la tribune de presse, mais aussi par quelques-uns des directeurs sportifs les plus sanguins du pays. Mais il ne s’attendait certainement pas à ce qu’un fan du EV Zoug, remonté après l’annulation d’un but lors de l’acte IV de la finale jeudi, «franchisse la ligne» et l’agresse physiquement.

C’est pourtant ce qui est arrivé jeudi soir à Zoug après la réussite invalidée de Garrett Roe à la suite de la consultation de la vidéo pour une obstruction préalable sur le gardien du Suédois Everberg. Le chef des arbitres a, selon divers témoignages, été pris à partie par un supporter sur la tribune de presse et aurait reçu une claque. Un geste qui n’a heureusement pas entraîné de blessure.

«Je ne veux pas faire toute une histoire avec ce qui s'est passé jeudi soir», dédramatise Reiber, joint par téléphone. «Il a été dit que j'ai été frappé au visage, mais ce n'est pas exactement ce qui est arrivé. Cette personne m'a frappé sur l'épaule alors que j'étais assis dans la tribune de presse, puis le service de sécurité est rapidement intervenu et a bien fait son travail.»

© Fournis par Tamedia AG

A la question de savoir si la sécurité sera renforcée pour la suite de la série, le chef des arbitres veut éviter que l'attention soit détournée sur l'incident isolé de jeudi plutôt que sur la finale en elle-même. «Nous vivons une très bonne finale des play-off et l'attention devrait rester sur le jeu proposé par les deux équipes. Pour la suite, nous allons discuter d'éventuelles mesures à prendre en terme de sécurité pour le prochain match. Pour l'instant, il n'y a rien d'autre à dire sur le sujet.»

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon