Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les réactions des joueurs: Breel Embolo: «Je suis très fier pour moi, ma famille et surtout pour l'équipe»

logo de Blick | fr Blick | fr 24.11.2022 Blick

La Suisse a assuré l'essentiel pour son entrée dans cette Coupe du monde au Qatar en battant le Cameroun 1-0. Voici quelques réactions à l'issue de la rencontre.

Breel Embolo: «Je suis très fier pour moi, ma famille et surtout pour l'équipe» © Fournis par Blick | fr Breel Embolo: «Je suis très fier pour moi, ma famille et surtout pour l'équipe»

Bonne entrée en matière pour l'équipe de Suisse! Emmenée pas Breel Embolo, elle a assuré l'essentiel en battant le Cameroun 1-0 pour son premier match de cette Coupe du monde au Qatar. Voici les réactions de quelques joueurs à l'issue de la rencontre.

Silvan Widmer, meilleur joueur suisse sur le terrain, au micro de la RTS: «C'était mon premier match à la Coupe du monde. Nous avons peut-être été un peu prudents au début. Tout n'a pas été parfait, mais je pense que nous étions la meilleure équipe sur la totalité du match. Nous aurions pu marquer deux ou trois buts. L'essentiel, c'est d'avoir gagné.»

Un scénario «rêvé» pour Breel Embolo

Le gardien Yann Sommer s'est aussi prêté au jeu de l'interview: «C'est normal d'avoir eu de la peine au début. C'est un nouveau tournoi, avec une longue préparation. Il y avait une nervosité logique. Je suis heureux qu'on reparte avec les trois points. Le plus important, c'était de commencer avec une victoire, pour nourrir une dynamique positive. Cela aurait été chaud sinon. À titre personnel, je suis aussi satisfait d'avoir pu jouer normalement. Ces dernières semaines n'ont pas été simples avec cette blessure sur le plan mental. Je me suis entraîné pour la première fois sans douleur hier. Je suis revenu juste à temps.»

De son côté, le buteur providentiel, Breel Embolo, s'est exprimé: «C'était un scénario rêvé. Depuis le tirage, j'ai reçu pas mal de questions par rapport à ce match contre le Cameroun. J'ai répété au moins mille fois que je voulais gagner. Il y a eu beaucoup d'émotions, surtout positives. Je suis très heureux et très fier pour moi, pour ma famille, mais surtout pour l'équipe. C'était avant tout une victoire de groupe. Nous avons eu plusieurs bonnes occasions. Ruben Vargas aurait aussi pu marquer le 2-0.»

Toujours au micro de la RTS, Xherdan Shaqiri a assuré: «Nous voulions à tout prix marquer ce premier goal. C'était capital. Cela t'amène de la confiance et te permet de construire. Je voulais jouer encore plus longtemps parce que je me sentais bien après cette passe décisive. J'aurais pu encore apporter, marquer un but peut-être. Mais, je dois aussi accepter les choix de l'entraîneur. Je les comprends parce qu'il reste encore deux matches de poule à jouer.»

Publicité
Publicité

Plus de Blick | fr

image beaconimage beaconimage beacon