Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'actualité du sport Suisse

Il y a 16 ans, Monte-Carlo découvrait Rafael Nadal

logo de Le Matin Le Matin 18.04.2019 R.Ty

Devenu le dévoreur de terre battue que l'on sait, l'Espagnol a disputé son premier match sur le Rocher en 2003.

C'était il y a 16 ans. En 2003, donc. Le public de Monte-Carlo découvrait un joueur espagnol que l'on disait prometteur: un certain Rafael Nadal, tout juste âgé de 16 ans et 10 mois.

Issu des qualifications, le petit Rafael intégrait pour la deuxième fois le tableau principal d'un tournoi ATP (après «son» tournoi de Majorque l'année précédente). Classé à la 109e place mondiale, le gamin de Manacor n'avait évidemment pas les honneurs du court central face au Slovaque Karol Kucera, alors matricule 50 à l'ATP.

Sans complexe aucun, pour son premier vrai grand match sur terre battue, Nadal dynamitait le Slovaque: 6-1 6-2. Il poursuivait sur sa lancée au tour suivant, battant son compatriote Albert Costa (champion de Roland-Garros en titre) 7-5 6-3, avant de tomber en 8e de finale face à l'Argentin Guillermo Coria (6-7 2-6).

Le public monégasque ne le savait pas encore, mais ce gamin espagnol d'à peine 16 ans allait devenir un des plus grands joueurs de l'histoire, s'imposant à onze reprises sur le Rocher, dont huit fois consécutivement de 2005 à 2012.

L'histoire d'amour entre Rafael Nadal et la terre battue venait de commencer. Elle n'est peut-être pas sur le point de s'arrêter.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon