Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Parcoursup: Frédérique Vidal exclut un retour à une hiérarchisation des voeux a priori

logo de BFMTV BFMTV 14/09/2018 B.L. avec AFP

Vendredi, Frédérique Vidal a annoncé exclure un retour à la hiérarchisation a priori des voeux sur Parcoursup.

Frédérique Vidal © BERTRAND GUAY / AFP Frédérique Vidal

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a exclu vendredi un retour à la hiérarchisation a priori des voeux des candidats aux études supérieures sur la plateforme Parcoursup mais a indiqué "réfléchir" à une hiérarchisation a posteriori.

La ministre a par ailleurs ajouté que "moins de 2.500" bacheliers étaient encore en recherche d'une place dans le supérieur, un chiffre qui n'inclut pas les candidats en réorientation également sans affectation et qui étaient quelque 4.000 le 5 septembre.

Invitée sur Franceinfo à dresser le bilan de la première année de Parcoursup, qui s'achève le 21 septembre, Frédérique Vidal a indiqué "réfléchir" à l'introduction d'une forme de hiérarchisation tout en précisant qu'"une hiérarchisation a priori est absolument délétère si on veut vraiment lutter contre l'autocensure et si on veut vraiment remettre en place une égalité réelle des chances."

Hiérarchisation des voeux a posteriori

La précédente plateforme, APB, décrié à cause du tirage au sort dans le filières en tension, obligeait les candidats à hiérarchiser leurs voeux lors de leur inscription en début de procédure.

"Sur la hiérarchisation, j'ai dit qu'on ne reviendrait pas sur une hiérarchisation initiale dès le processus mais un comité qui a pour mission d'analyser" rendra ses conclusions "à la fin du mois et cela me permettra d'annoncer des modifications", a-t-elle précisé.

Des déclarations qui pourraient ouvrir la voie à une hiérarchisation des voeux a posteriori. Deux cas de figure, déjà évoqués par des syndicats d'enseignants et d'étudiants, sont alors possibles: les candidats pourraient hiérarchiser les réponses en liste d'attente qu'ils reçoivent. L'autre cas de figure serait la hiérarchisation des voeux par les candidats sur la phase complémentaire.

AUSSI SUR MSN: Les actualités de 18h - Parcoursup : près de 3.000 bacheliers sans affectation

Relire la vidéo


Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon