En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Champs-Elysées : ce que l'on sait de l'attaque qui a visé un fourgon de gendarmerie

logo de Franceinfo Franceinfo il y a 6 jours Franceinfo

Aucun blessé n'est recensé et la situation a été maîtrisée dès 16h34. L'homme qui conduisait une Renault Megane était armé et transportait une bonbonne qu'il comptait faire exploser, a indiqué la gendarmerie à franceinfo.

© Fournis par Francetv info

Un homme à bord d'une voiture a foncé sur un fourgon de gendarmerie, sur les Champs-Elysées, à Paris, lundi 19 juin. Aucun blessé n'a été recensé chez les forces de l'ordre et dans le public. L'assaillant est mort, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a évoqué une "tentative d'attentat". Franceinfo détaille ce que l'on sait de cette attaque.

Que s'est-il passé ?

Vers 15h40, au niveau du 16 avenue des Champs-Elysées, un homme à bord d'une Renault Megane a volontairement foncé sur un escadron de gendarmes mobiles qui descendaient l'avenue. L'individu, qui arrivait par la droite de l'escadron, a percuté la voiture de tête, a précisé Johanna Primevert, porte-parole de la préfecture de police. "Le véhicule a commencé à prendre feu. Les militaires ont fait une intervention, un périmètre de sécurité", a-t-elle ajouté. Les gendarmes ont extrait le chauffeur du véhicule.

Rapidement, le quartier autour du théâtre Marigny a été bouclé. La station de métro Champs-Elysées Clémenceau (située sur les lignes 1 et 13) a été fermée par mesure de sécurité.

A 16h34, la préfecture de police a annoncé que la situation était maîtrisée, précisant qu'aucun blessé n'était recensé au sein des forces de l'ordre ou dans le public. Peu après, lors d'un point presse, le ministre de l'Intérieur a annoncé que l'assaillant était mort alors qu'un opération de déminage se poursuivait.

Que contenait la voiture ?

La voiture "contenait un certain nombre d'armes, d'explosifs permettant de faire sauter cette voiture", a déclaré Gérard Collomb sans donner davantage de détails. L 'individu transportait une bonbonne de gaz, a indiqué à franceinfo une source au sein de la gendarmerie. Il avait l'intention de la faire exploser, mais cela n'a pas fonctionné, précise cette même source.

Qui est l'assaillant ?

Selon les informations recueillies par franceinfo, l'homme était connu des services de renseignement et de police et il était fiché S. Il est né en 1985, de nationalité française et n'avait jamais été condamné. Des papiers d'identité ont été retrouvés dans le véhicule.

Comment ont réagi les autorités ?

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance. Elle a été confiée à la section antiterroriste et à la DGSI. "Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées avec cette tentative d'attentat", a estimé Gérard Collomb.

__________________________________________________________________________________________________

AUSSI SUR MSN: DAILYMOTION

Champs-Élysées: vidéo montrant l'assaillant extirpé de sa voiture

Relire la vidéo

__________________________________________________________________________________________________

Le meilleur de MSN, sur mobile et tablette


Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon