Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Corleone", le restaurant ouvert à Paris par la fille d'un parrain sicilien fait scandale

logo de L’Obs L’Obs 11/01/2019 Maria Elena Gottarelli

Le restaurant ouvert par la fille du chef mafieux italien Toto Riina suscite une vive polémique de l'autre côté des Alpes.

Restaurant à Paris © Copyright 2019, L'Obs Restaurant à Paris

Le restaurant "Corleone" vient d'ouvrir dans le 8e à Paris et, déjà, il fait scandale de l'autre côté des Alpes. Et pour cause : il a été ouvert par Lucia Riina, la fille du célèbre parrain italien, Toto Riina, mort en prison en novembre 2017. Celui-ci n'était autre que le chef de la “Cosa Nostra”, organisation criminelle à l’origine d’une interminable série de crimes en Italie, dont les assassinats de deux magistrats antimafia, Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, en 1992. 

"Corleone by Lucia Riina"

Sur la porte d’entrée, Lucia Riina a fait apposer sa signature à côté du blason de la ville de Corleone, dont son père était originaire. Cette association a vite fait réagir le maire de cette petite ville sicilienne connue dans le monde entier depuis la sortie du Parrain en 1972. 

"Rapprocher le nom de notre ville de celui d'un mafieux est dévastateur. Nous devons faire parler à nouveau de Corleone comme une ville de paix et de traditions culturelles. Je vais essayer de contacter le ministère des Affaires étrangères et faire tout ce que la loi me permet : le nom de Riina ne doit pas se trouver à côté de l'emblème de Corleone", a déclaré Nicolò Nicolosi au quotidien italien “Il Corriere della Sera”

La soeur du juge Falcone (condamné par Cosa Nostra et tué lors d’un accident routier en 1992) a quant à elle indiqué n’avoir aucun commentaire à faire sur la décision de Lucia Riina : "Lucia Riina est une libre citoyenne, je n’ai aucun commentaire à faire sur sa décision d’ouvrir un restaurant. Cela dit, ça tient à la sensibilité de chaque citoyen d’y aller ou pas", a-t-elle déclaré au "Corriere della Sera". 

AUSSI SUR MSN : Mafia italienne et cuisine sicilienne... à Paris ! - les histoires du monde d'Anthony Bellanger

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : L'Obs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon