En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La CGT souhaite une journée de mobilisation unitaire syndicale contre les ordonnances

logo de Le Figaro Le Figaro 06/10/2017 AFP agence, Le figaro.fr
figarofr: Cette journée de mobilisation pourrait se tenir le 19 ou le 20 octobre. © FRED TANNEAU/AFP Cette journée de mobilisation pourrait se tenir le 19 ou le 20 octobre.

La CGT a invité «toutes les organisations syndicales et de jeunesse» lundi à son siège à Montreuil, en région parisienne, pour «réfléchir» à une nouvelle journée de mobilisation unitaire syndicale contre les ordonnances.

FO, la CFE-CGC, la CFTC, la FSU et Solidaires, interrogées par l'AFP, ont dit qu'elles seraient présentes à une réunion de réflexion autour d'une potentielle journée de mobilsation unitaire syndicale contre les ordonnances, organisée par la CGT et prévue à 18H00. La CFDT, qui refuse de battre le pavé, malgré les appels d'une partie de sa base, n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter. «L'ordre du jour de la réunion sera de réfléchir à une journée de mobilisation syndicale dans les prochains jours», a expliqué la CGT, qui en a déjà organisé deux, les 12 et 21 septembre.


Une journée qui pourrait se tenir le 19 ou le 20 octobre

Philippe Louis, président de la CFTC, et Bernadette Groison, présidente de la FSU, se rendront à cette réunion, organisée par Philippe Martinez, numéro un de la CGT. FO et la CFE-CGC seront représentées par des délégations, ont-elles précisé. «Je suis prêt à une journée de mobilisation, mais à condition qu'elle soit unitaire, avec tous les syndicats. C'est le mandat que j'ai obtenu de mes instances», a commenté François Hommeril, président de la CFE-CGC, interrogé par l'AFP.

Cette journée de mobilisation pourrait se tenir le 19 ou le 20 octobre, selon un syndicat de la CGT, information que la confédération, contactée par Le Figaro, n'a pas confirmée.

Publicité
Publicité

Plus d'info : le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon