Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les généraux vont avoir des primes fixes et variables

logo de BFMTV BFMTV 13/11/2018 F.Bergé

Le ministère des armées a fixé le montant des primes qui seront accordées aux généraux à partir de 2019. La partie fixe variera de 32.000 à 50.000 euros l'an selon les responsabilités occupées. La partie variable, de 7500 à 31.500 euros annuels, dépendra des "résultats obtenus".

Les généraux vont avoir des primes fixes et variables © CHARLES PLATIAU-POOL- AFP Les généraux vont avoir des primes fixes et variables

La réforme de l'État passe aussi par l'évolution du mode de rémunération de ses fonctionnaires. Pour les généraux de l'armée française, celui-ci sera désormais un peu plus inspiré de ce qui se pratique pour les cadres dirigeants du secteur privé. Cette petite révolution est contenue dans des textes (décret et arrêtés) publiés au Journal Officiel du 10 novembre, instaurant un système de primes fixes et variables, en fonction des résultats obtenus pour les secondes.

Une soixantaine de hauts gradés sont concernés par les textes, du chef d'État-major des armées et de ceux des trois armées (air, terre, mer) aux officiers généraux "prospective", "transformation" et commandant le service militaire volontaire en passant par le général en charge de la cyberdéfense ou les chefs de cabinet militaire du Premier ministre et du ministre des armées.

Une prime variable non-reconductible automatiquement

La première prime dite "fonctionnelle", versée mensuellement, tiendra compte des "responsabilités exercées dans la conception, la coordination ou la conduite des politiques publiques de défense, des sujétions particulières et du niveau d'encadrement afférents aux emplois occupés". Un arrêté précise qu'elle variera de 32.000 à 50.000 euros, selon le niveau de responsabilité hiérarchique occupée.

La prime variable sera fonction "des résultats obtenus dans l'exercice de ces fonctions versée annuellement, en une ou deux fractions, et non reconductible automatiquement d'une année sur l'autre". Elle variera de 7500 à 31.500 euros.

Un arrêté précise que les montants de la part fixe et de la part variable sont augmentés de 15% pour le seul chef d'État-major des armées  (François Lecointre) et de 10% pour six autres généraux: les chefs d'état-major des trois armées (mer, terre, air), le major général des armées, le chef de l'état-major particulier du président de la République et le chef du contrôle général des armées.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon