En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Militaires agressés à Paris : ce que l'on sait de l'attaque «terroriste» au Louvre

logo de Le ParisienLe Parisien 03/02/2017
Le Parisien © Capture d'écran Le Parisien

Un militaire de l'opération Sentinelle a ouvert le feu sur un homme qui voulait l'agresser ce vendredi matin au Carrousel du Louvre à Paris. L'assaillant a été grièvement blessé et le soldat légèrement blessé au cuir chevelu.

Les faits

A l'entrée de la galerie, un homme avec deux sacs à dos s'est approché des militaires vers 9h45, a sorti une machette et a voulu les agresser. Selon le préfet de Paris Michel Cadot, l'homme s'est précipité sur les militaires, «a proféré des menaces» et a crié «Allah Akbar». L'un des soldats a été légèrement blessé au cuir chevelu. Les deux autres militaires ont fait feu, à au moins cinq reprises.

L'agresseur

Dans la riposte, l'agresseur, dont on ne connaît ni l'identité ni la nationalité de l'agresseur a été grièvement blessé, notamment au ventre. Conscient, il a été pris en charge par les secours. Aucun explosif n'a été retrouvé dans ses sacs à dos. Les éléments laissent penser à «un cadre terroriste», a très vite réagi Michel Cadot. Il s'agit «visiblement» d'«une attaque à caractère terroriste», a ensuite commenté le Premier ministre Bernard Cazeneuve, qui a salué le «sang froid» des militaires et a exprimé sa «reconnaissance» et sa «gratitude».

L'enquête

La section anti-terroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance pour «tentatives d’assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle». Les investigations sont confiées à la section anti-terroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire de Paris (SAT) et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Une deuxième interpellation

Selon nos informations, un peu avant 11 heures, un deuxième individu a été arrêté par trois policiers en civil à la sortie du métro Louvre-Rivoli. Cet homme âgé d'environ 35 ans a été plaqué à terre et a été emmené très rapidement dans le local de la RATP. On ne sait pas pour le moment si un lien existe avec l'attaque au Louvre.

Le quartier sécurisé

La galerie a été évacuée et le quartier est en cours de sécurisation. Un millier de touristes ont été confinés dans le musée du Louvre. La circulation a été coupée rue de Rivoli et la station de métro Palais-Royal (lignes 1 et 7) a été fermée.


> Suivez les événements en direct 


VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

__________________________________________________________________________________________________

Accéder à l'Accueil MSN

Egalement sur MSN

Publicité

Article suivant

Egalement sur MSN

Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon