Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Nous avons perdu une perle, une innocente", confie le grand-père de Nora Quoirin, retrouvée morte en Malaisie

logo de Franceinfo Franceinfo 13/08/2019 Franceinfo

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Le corps de l'adolescente franco-irlandaise, disparue depuis la nuit du 3 au 4 août en Malaisie, a été découvert mardi matin. Son grand-père s'est confié à France 3.

La fin de dix jours de recherches. Le corps de la jeune franco-irlandaise Nora Quoirin, disparue dans la nuit du 3 au 4 août du complexe hôtelier Dusun Resort (Malaisie), a été découvert, dénudé, mardi 13 août au matin, au fond d'un ravin dans la jungle. "La famille a confirmé qu'il s'agit du corps de Nora", a déclaré à l'AFP Mohamad Mat Yusop, le chef de la police de l'Etat malaisien de Negeri Sembilan. Les parents de l'adolescente, âgée de 15 ans, ont pu l'identifier à l'hôpital.

La Franco-irlandaise et sa famille venaient d'arriver de Londres dans ce complexe hôtelier lorsqu'elle a disparu. Une fenêtre avait été retrouvée ouverte dans le pavillon où résidait Nora Quoirin et ses proches. Après l'annonce de sa mort, dont les circonstances restent inconnues, France 3 a interrogé Sylvain Quoirin, le grand-père de l'adolescente.

© Fournis par France Télévisions

France 3 : Comment avez-vous appris la nouvelle ?

Sylvain Quoirin : C'est son père, Sébastien, qui m'a appelé pour me le dire. Il y a d'abord eu l'information selon laquelle on avait retrouvé un corps. Nous avons attendu, puis il y a eu d'autres informations expliquant qu'il semblerait que ce soit Nora. Sébastien était sur place, on lui a montré son visage et il a vu que c'était bien Nora. C'est elle, c'est sûr.

La police vous a-t-elle donné des informations sur une piste privilégiée dans l'enquête ?

Non. Deux personnes du ministère de l'Intérieur français sont arrivées en Malaisie aujourd'hui, elles vont travailler sur l'enquête. Je ne connais absolument pas les circonstances de ce drame. Nous ne savons pas comment Nora est morte.

A quelle issue vous attendiez-vous ?

Il y avait plusieurs scénarios. Le premier, c'est qu'elle est sortie de sa chambre et s'est perdue. Mais faire deux kilomètres et demi, dans des conditions extrêmes, cela me paraît peu probable. Il y a ensuite l'hypothèse d'une sortie, pour une raison que l'on ignore, puis Nora s'est trompée et a été ramassée par quelqu'un qui l'a emmenée. Le troisième scénario, c'est qu'elle a été emmenée par on ne sait qui. Tout est possible.

Il faut pour cela que l'on diagnostique quand elle est morte et si elle a reçu des coups. Personnellement, l'hypothèse d'une balade nocturne de Nora faisant plus de deux kilomètres me paraît complètement incroyable.

Comment vous et votre famille gérez-vous cette nouvelle aujourd'hui ?

C'est catastrophique, c'est terrible. Sébastien est solide, malgré tout, car il a à gérer de nombreux problèmes. Mais je peux vous dire qu'ils sont effondrés. Tout le monde est effondré. Nous avons perdu une perle, une innocente.

On espère toujours, on ne peut pas vivre toujours avec le pistolet sur la tempe. Mais dès lors que vous espérez et qu'après, c'est terminé, il faut accepter la chose telle qu'elle est. On prend sur soi. C'est terrible. Ce sont des moments à vivre que je ne souhaite à personne.

Qu'allez-vous faire au cours des prochains jours ?

De là où on est, nous sommes loin de tout. Le but, c'est d'avoir le maximum d'informations. Comprendre, avoir des réponses à toutes les questions que nous nous sommes posées. Parce que maintenant, il faut faire son deuil. Et pour construire un deuil paisible, il faut avoir des réponses aux questions que l'on a. Même si c'est horrible, nous voulons avoir des réponses.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Androïd, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon