Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Dans un livre, 26 nouvelles femmes accusent Donald Trump d'agression sexuelle

logo de BFMTV BFMTV il y a 6 jours Hugo Septier

Les auteurs ont rencontré une centaine de femmes, qui se sont plaintes du comportement de l'actuel président des États-Unis.

Donald Trump à Ashburn, en Virginie, le 2 août 2016. - Molly Riley - AFP Donald Trump à Ashburn, en Virginie, le 2 août 2016. - Molly Riley - AFP

Déjà à plusieurs reprises accusé de viol et d'agression sexuelle, le président des États-Unis Donald Trump voit la liste de ses accusatrices s'allonger. Comme le signale le média anglo-saxon The Independant, un nouveau livre, écrit par le réalisateur Barry Levine et la journaliste Monique El-Faizy, met en lumière le témoignage de 26 femmes se plaignant de "contact sexuel non désiré." 

Dans l'ouvrage nommé All the President's Women: Donald Trump and the Making of a Predator (Les femmes du président: Donald Trump et la fabrication d’un prédateur, ndlr), il est également mentionné 43 nouveaux cas de comportement inappropriés. 

"Il m'a forcée à l'embrasser"

Parmi la centaine d'entretiens réalisés, Levine et El-Faizy ont pu longuement parler avec une certaine Karen Johnson, qui accuse le locataire de la Maison-Blanche d'attouchements lors d'une soirée du nouvel An du début des années 2000, dans sa propriété de Mar-a-Lago, en Floride. 

"Je marchais juste vers la salle de bain. J'ai été attrapée et tirée derrière une tapisserie, et c'était lui. Je suis grande, et en plus je portais des talons. Il est fort, il m'a forcée à l'embrasser", détaille-t-elle. "J'avais tellement peur à cause de qui il était… Je ne sais même pas d'où ça vient. Je n'ai pas eu mon mot à dire", ajoute-t-elle. 

Donald Trump a toujours nié 

Les jours qui ont suivi, Donald Trump l'aurait à plusieurs reprises appelée, lui proposant de partir en voyage, proposition déclinée, cette dernière s'occupant à cette époque de son mari mourant. "Ne vous inquiétez pas pour ça, il ne saura jamais que vous êtes partie", lui aurait-il alors rétorqué. 

De son côté, Donald Trump a toujours nié ces agressions, parfois sur Twitter, n'hésitant pas à tancer ses accusatrices sur les réseaux sociaux. 

Aussi sur MSN: Trump doit-il "rendre des comptes"?

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon