Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Enquête après la mort troublante d'une «tiktokeuse», sa famille cherche la vérité

logo de Paris Match Paris Match 27/01/2022 La Rédaction

La police du Connecticut a annoncé avoir ouvert une enquête après la mort d’une jeune femme suite à un rendez-vous avec un homme qu’elle venait de rencontrer.

© GoFundMe

La famille de Lauren Smith-Fields réclame des réponses. Mise sous pression, la police du Connecticut, aux Etats-Unis, a annoncé avoir finalement ouvert une enquête afin de faire la lumière sur la mort de cette jeune femme de 23 ans, décédé après un rendez-vous avec un homme rencontré en ligne. L’autopsie a révélé qu’elle avait succombé à une «overdose due aux effets de l’alcool, du fentanyl, de la prométhazine et de l'hydroxyzine», le 12 décembre dernier. Mais la famille de Lauren Smith-Fields, qui était devenue célèbre sur le réseau social TikTok, affirme que la jeune femme n’a jamais pris de drogue et souhaite comprendre pourquoi elle avait autant de substances dans son organisme.

«Cela ressemble davantage à un homicide involontaire», a déclaré l'avocat de la famille, Darnell Crosland, à WTNH lundi soir. «Cela ressemble plus à un meurtre, et si la police ne commence pas à agir rapidement, nous allons avoir un très gros problème entre nos mains», a-t-il ajouté, dénonçant notamment les conclusions des autorités. «Je n'ai jamais vu un médecin légiste conclure qu'un mélange de drogues était un accident sans savoir qui a fourni la drogue ou comment elle a été ingérée», a écrit sur Twitter l'avocat. Ce dernier accuse le service de police de Bridgeport d'insensibilité raciale déplorant qu’il n’ait pas enquêté rapidement sur la mort de cette jeune femme noire.


Vidéo: \ (BFMTV)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Son dernier rendez-vous

Lauren Smith-Fields a été retrouvée morte le 12 décembre sur le sol de son appartement de Bridgeport. Cette étudiante qui suivait des cours au Norwalk Community College et travaillait comme spécialiste des sourcils, est décédée quelques heures plus tôt après être sortie avec un homme qu'elle avait rencontré trois jours auparavant via l'application Bumble. La police n'a pas dévoilé le nom de l'homme. D’après les agents, c'est lui qui a appelé les secours après avoir réalisé que le nez de Lauren saignait et qu'elle avait cessé de respirer.

«Découvrez s’il était lié ou non à des gens du milieu de la drogue», a demandé l’avocat de la famille. Selon les proches de la jeune femme, la police leur aurait affirmé que cet homme était «un gars sympa» et qu’il n’y avait pas «besoin d’enquête sur lui». L’avocat affirme que la police «n'a pas enquêté sur cette affaire et refuse de considérer la dernière personne qui se trouvait avec Lauren Smith-Fields avant sa mort comme une personne d'intérêt. Ce comportement est inacceptable». En réponse, le maire de Bridgeport a annoncé lundi que le Bureau des affaires intérieures enquêtait pour savoir si la police avait agi de manière inappropriée. «Le département de police de Bridgeport continue de traiter la mort prématurée de Lauren Smith-Fields comme une enquête active alors que nous recentrons maintenant notre attention et nos efforts sur les facteurs qui ont conduit à sa mort», a déclaré le chef de la police de Bridgeport, Rebeca Garcia. Une page de collecte de dons a été ouverte par la famille de Laurent. «Le 12 décembre 2021, notre famille a perdu une fille, une sœur, une nièce, une cousine et une amie aimante Lauren Smith-Fields. Comme beaucoup d'entre vous le savent peut-être, les circonstances entourant la mort de Lauren se sont révélées suspectes et nous, sa famille, avons besoin de votre aide pour mettre en lumière les réponses que nous recherchons», est-il écrit. Il est ajouté que même si la police a finalement accepté d’ouvrir une enquête, les proches souhaitent lancer leur propre enquête privée pour obtenir «justice pour Lauren».

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon