Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les vols de nouveau annulés à l'aéroport de Hong Kong

logo de BFMTV BFMTV 13/08/2019 La rédaction
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Les manifestations pro-démocratie se poursuivent. Pour la deuxième journée consécutive, les vols au départ sont annulés.

L'aéroport de Hong Kong a annulé mardi tous les vols au départ du fait de nouvelles manifestations, après le chaos généré par l'annulation la veille de centaines de vols qui a poussé la cheffe de l'exécutif local à dénoncer un risque de précipiter la ville sur "un chemin sans retour".

Au cinquième jour d'une mobilisation sans précédent dans le huitième aéroport mondial, les contestataires sont montés d'un cran en obstruant les allées et passages conduisant aux zones d'embarquement des deux terminaux, amenant les autorités aéroportuaires à annuler tous ses départs.

Manifestants à l'aéroport de Hong Kong - MANAN VATSYAYANA / AFP Manifestants à l'aéroport de Hong Kong - MANAN VATSYAYANA / AFP

"Les opérations aux terminaux de l'aéroport international de Hong Kong ont été sérieusement perturbées en raison d'un rassemblement public", ont indiqué les autorités aéroportuaires dans un communiqué, annonçant la suspension des procédures d'enregistrement dans l'après-midi.

Lundi, l'aéroport avait déjà pris la décision rarissime d'annuler des centaines de vol, en raison de la manifestation. Selon la police, plus de 5000 contestataires s'étaient réunis dans l'enceinte de l'aéroport. Et si les décollages et les atterrissages avaient brièvement repris mardi matin, des dizaines de milliers de passagers ont été affectés. 

De son côté, la Chine a adressé sa mise en garde la plus menaçante depuis le début de la mobilisation il y a dix semaines, au travers notamment de vidéos diffusées par ses médias officiels montrant des forces se massant à la frontière de la région semi-autonome.

L'ex-colonie britannique traverse sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Parti début juin du rejet d'un projet de loi hongkongais qui entendait autoriser les extraditions vers Pékin, le mouvement a considérablement élargi ses revendications pour dénoncer le recul des libertés et les ingérences de la Chine dans les affaires intérieures.

L'aéroport est depuis quelques jours au centre de toutes les attentions en raison d'un sit-in qui y a débuté vendredi, une façon pour les manifestants de sensibiliser les voyageurs étrangers à leur combat.

AUSSI SUR MSN : Manifestations à Hong Kong : "il y a un point d'interrogation sur la réponse que va apporter Pékin" 

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Androïd, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon