En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pour sa conférence de presse, Trump aurait payé des acteurs pour applaudir sa critique des médias

logo de BFMTV BFMTV 12/01/2017 M.L.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump aurait eu recours à des chauffeurs de salle. D'après le site américain Politico, le président élu aurait payé et placé des acteurs dans la salle de sa première conférence de presse. Leur mission était de l'applaudir et de l'acclamer alors qu'il accusait certains journalistes d'être des relais de "désinformation".

Conférence de presse de Donald Trump le 11 janvier 2017 à New York. © Lucas Jackson/Reuters Conférence de presse de Donald Trump le 11 janvier 2017 à New York.

Des acclamations et des applaudissements

Un moyen pour Donald Trump de ne pas avoir à répondre sérieusement aux soupçons de chantage et de piratage russe ainsi qu'aux questions sur ses liens avec Vladimir Poutine. Pendant cette conférence, Donald Trump qualifié le site Buzzfeed de "poubelle". Le média a publié mardi un rapport d'une trentaine de pages comprenant des notes de renseignement qui font été de dossiers russes compromettants, dont une sextape, pour le président élu. "En ce qui concerne Buzzfeed, qui est un tas d'ordures sur le déclin, ils vont en subir les conséquences, ils les subissent déjà", a réagi Donald Trump lors de la conférence de presse. 

À plusieurs moments de la conférence de presse, le site Politico a relevé des exclamations des employés de Donald Trump. "Est ce que vous pensez vraiment qu'Hillary Clinton aurait été plus dure que moi avec Poutine?", a-t-il demandé, rhétoriquement, à un journaliste. À ce moment, des "non" ce seraient fait entendre dans la salle.

Ses chauffeurs de salle auraient acclamé Donald Trump à plusieurs reprises notamment lorsqu'il a lancé à un journaliste l'interrogeant sur ses impôts : "Les seuls qui s'intéressent à mes impôts sont les journalistes". 

___________________________________________________________________________________________________

AUSSI SUR MSN : AFP

Donald Trump à la Maison Blanche

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

___________________________________________________________________________________________________

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon