Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Liévin : du grisou pour produire de l'électricité

Ces vitrines et lampadaires du Nord-Pas-de-Calais ne sont plus tout à fait les mêmes. Une partie de leur électricité est produite grâce une énergie puisée au centre de la Terre. Du grisou, remonté jusqu'à la surface par les ordres de cet ingénieur. Le grisou, c'est le gaz prisonnier de nos anciennes mines de charbon. Cette société le filtre, le compresse et l'envoie vers ces moteurs, où des turbines en font de l'électricité. Une première en France. Le sous-sol du nord de nouveau exploité Le grisou pour s'éclairer et se chauffer, il fallait y penser. Surtout à Liévin où le gaz rappelle avant tout la catastrophe de 1974. Peu de temps après ce coup de grisou, Lionel est descendu au fond. Pendant sa carrière, ses peurs de mineur ne l'ont jamais quitté. À tel point qu'aujourd'hui encore, il s'inquiète qu'on exploite à nouveau le sous-sol du nord. Sa crainte : l'effondrement des galeries de mines et avec elles, la fragilisation des quartiers en surface.

Plus de Franceinfo

image beaconimage beaconimage beacon