En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Las Vegas, l’impossible deuil

Logo de ParisMatch ParisMatch | Diapositive 1 sur 9: A Las Vegas, les hommages aux victimes se multiplient.

A Las Vegas, les hommages aux victimes se multiplient.

Deux jours après l’attaque de Las Vegas, le choc et la consternation règnent encore dans la ville. Les hommages sur place se multiplient.

Dans la ville qui fait toujours la fête, le silence est pesant. Depuis dimanche soir et la tuerie qui a fait au moins 59 morts et 500 blessés, la capitale du jeu pleure ses innocents. Ballons, bougies, messages, les hommages aux victimes se multiplient. Tous se demandent comment une telle tragédie a pu se produire. Dimanche, à 22h08, Stephen Paddock a tiré depuis le 32e étage de l'hôtel Mandalay Bay, donnant directement sur la foule qui assistait à un festival de musique country.

La petite amie du tueur de Las Vegas Stephen Paddock, de retour mercredi aux Etats-Unis, était entendue par le FBI pour tenter d'éclaircir le mobile du carnage, la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis. Dans une Amérique en deuil, émue par les portraits de victimes que les médias commençaient à diffuser, le président Donald Trump est attendu mercredi à Las Vegas pour y rencontrer des blessés ainsi que les forces de l'ordre. Il a qualifié le tueur de "malade" et de "dément".

La petite amie du tueur, Marilou Danley, 62 ans, dont l'avion en provenance des Philippines s'est posé à Los Angeles mardi soir, est considérée par le FBI comme un "témoin d'intérêt pour l'enquête" et demeure libre d'aller et venir, ont souligné les médias américains. Elle se trouvait aux Philippines lorsque Stephen Paddock a ouvert le feu dimanche soir à Las Vegas depuis une chambre d'hôtel dont il avait brisé les vitres sur une foule assistant à un concert en contrebas, puis s'est suicidé avant l'arrivée des policiers.

© ROBYN BECK

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon